in ,

Une IA diagnostique les maladies plus précisément que les médecins

Crédits : iStock

Deux systèmes d’intelligence artificielle (IA) récemment développés peuvent diagnostiquer le cancer du poumon et les maladies cardiaques avec plus de précision que les médecins humains. Si elles sont adoptées, ces IA auront le potentiel de sauver d’innombrables vies et  des milliards de dollars.

Les cardiologues sont très bons dans leur travail, mais ils ne sont pas infaillibles. Pour déterminer si quelque chose ne va pas dans le cœur d’un patient, un cardiologue évaluera son rythme cardiaque dans les scintigraphies. Selon un rapport de BBC News, dans 80 % des cas leur diagnostic de divers problèmes cardiaques est correct, le reste étant perfectible. À cette fin, une équipe de chercheurs de l’hôpital John Radcliffe d’Oxford, en Angleterre, a mis au point Ultromics, une IA capable de diagnostiquer les maladies cardiaques plus précisément qu’un humain.

Ultromics a été formée en analysant les scintigraphies cardiaques de 1 000 patients traités par le médecin en chef Paul Leeson. Testé dans plusieurs essais cliniques, le système aurait alors largement surpassé les cardiologues humains. Ainsi, s’appuyant sur une dizaine d’années de recherches en imagerie menées par son équipe à l’Université d’Oxford, Ultromics lance une nouvelle approche du monde du diagnostic cardiovasculaire, qui tire parti de la puissance de l’apprentissage automatique.

Pendant ce temps, la start-up Optellum travaille à commercialiser un système d’IA qui diagnostique le cancer du poumon en analysant des amas de cellules dans les scans des patients. Ce système a également été testé avec succès dans divers essais. Timor Kadir, directeur scientifique et technologique de la société, a notamment déclaré à la BBC News que le système pourrait identifier jusqu’à 4000 patients atteints de cancer du poumon par an, et ce plus tôt que les médecins.

Non seulement ces systèmes d’IA pourraient sauver des vies en fournissant un diagnostic précoce des problèmes cardiaques et du cancer du poumon, mais ils pourraient également faire économiser des milliards de livres au National Health Service (NHS) du Royaume-Uni, en évitant des traitements coûteux. Si certains craignent que l’IA puisse un jour remplacer complètement les médecins, il est plus probable qu’elles joueront dans les prochaines années un rôle non négligeable de soutien dans l’industrie des soins et de la santé..

Source

Une IA diagnostique les maladies plus précisément que les médecins
Notez cette actu