in

Une start-up finlandaise souhaite mettre en orbite une flotte de micro-satellites d’observation

Crédits : ICEYE

La start-up finlandaise ICEYE conçoit de minuscules satellites capables de braver les tempêtes. L’enseigne vient d’ailleurs de lancer avec succès son premier engin en orbite depuis le centre spatial Satish Dhawan, en Inde.

Il y a quelques semaines, Google reconnaissait avoir suivi les données de localisation des utilisateurs, quels que soient les paramètres de localisation activés. Plus tard, les autorités chinoises faisaient état des prouesses de leur vaste système de surveillance en retrouvant et en appréhendant un journaliste de la BBC en seulement sept minutes. Cette surveillance permanente et grandissante – qui ne manque pas de faire penser à Big Brother – semble désormais faire partie de la vie quotidienne. Et le projet mené par la start-up finlandaise ICEYE ne risque pas d’atténuer ce phénomène, puisque l’entreprise prévoit de lancer prochainement une flotte de micro-satellites radar de moins de 100 kg.

À la pointe de la technologie, ces essaims de petits satellites – leur taille est l’équivalent d’un four à micro-ondes – seront en mesure de braver n’importe quelle météo pour fournir des images d’une qualité optimale. Cela est dû au fait qu’ils pourront fonctionner indépendamment de la chaleur ou de la lumière. En d’autres termes, ces mini satellites pourront observer la Terre même à travers les nuages ​​et dans l’obscurité. Cette capacité les rend notamment très attrayants pour les organismes gouvernementaux, les forces armées et les équipes de préparation aux situations d’urgence, qui pourraient avoir besoin d’évaluer l’activité et le statut de n’importe quel endroit sur la planète Terre en temps réel. À l’heure actuelle, ICEYE se concentre sur la fourniture de données pour trois industries principales : maritime, agricole et les assurances.

Les images rapportées par les satellites peuvent être prises à travers les nuages et l’obscurité.
Crédits : ICEYE

Ces mini satellites sont assez petits pour tenir dans une boîte de 80 cm par 60 cm sur 50 cm, et possèdent des antennes de seulement 3,5 mètres de longueur. La start-up finlandaise vient d’ailleurs de lancer avec succès son premier micro-satellite en orbite depuis le centre spatial Satish Dhawan, en Inde. Les chercheurs ont établi avec succès des communications avec le satellite de 70 kg à 5 h 20 le 11 janvier dernier. Cela marque en outre les toutes premières opérations commerciales de satellites de la Finlande.

Source

Une start-up finlandaise souhaite mettre en orbite une flotte de micro-satellites d’observation
Notez cette actu