in

Voici pourquoi vous ne devez jamais éclater un bouton avec n’importe quoi

Crédits : WR SISI/Shutterstock; Ladizinski et al./Journal of Emergency Medicine

Il y a quelque chose de satisfaisant dans le fait d’éclater un bouton, même si la science recommande de ne pas le faire. Ce que vous devriez surtout ne pas faire en revanche, c’est opérer avec un outil de menuiserie. Cela pourrait paraître absurde, c’est pourtant ce qu’a récemment fait un jeune homme de 23 ans. L’homme s’est finalement retrouvé avec une infection fongique rare qui s’est propagée sur toute sa lèvre. Nous avons inclus l’image ci-dessous, et ce n’est pas joli joli. Considérez-vous alors avertis avant de défiler vers le bas.

Selon un rapport de cas publié dans le Journal of Emergency Medicine, ce menuisier s’est récemment rendu chez son médecin avec une lésion douloureuse sous la lèvre inférieure, qui avait lentement enflée au cours des sept derniers mois. L’homme ne présentait ici aucun autre symptôme – pas de maux de tête, de frissons, de fièvre, de malaise, de perte de poids, et une radiographie thoracique n’avait rien révélé d’inquiétant. L’homme a revanche expliqué aux médecins de l’hôpital John H. Stroger Jr de Cook County, à Chicago, avoir utilisé une “lame à bois” pour couper un bouton avant que la lésion ne commence à pousser. Une biopsie cutanée a finalement révélé la présence de spores d’un champignon appelé Blastomyces dermatitidis, responsable d’une infection fongique appelée blastomycose.

AVERTISSEMENT : IMAGE VISUELLEMENT DESAGREABLE

Crédits : Ladizinski et al. / Journal of Emergency Medicine

Vous retrouverez généralement ces spores (je ne vous le souhaite pas) dans les sols humides, dans le bois en décomposition autour des rivières et des ruisseaux. Les gens (et les autres animaux, en particulier les chiens) se retrouvent alors généralement infectés après avoir respirer ces spores, qui peuvent entraîner une infection pulmonaire dans environ 70% des cas. Seulement environ la moitié des patients infectés présenteront des symptômes quelconques, qui ressemblent généralement à ceux de la grippe – fièvre, toux, perte de poids, sueurs nocturnes, douleurs musculaires et articulaires et fatigue. Mais, bien que ce soit rare, il est possible que les spores pénètrent dans le corps humain par une blessure de la peau. Seulement 50 cas de blastomycose contractée de cette manière – blastomycose cutanée – ont été décrits dans la littérature. Les principales victimes se sont révélées être des travailleurs de la morgue ou des maîtres-chiens mordus par un animal infecté.

Bien qu’impressionnante, l’infection est relativement facile à traiter. Les médecins ont ici noté une “blastomycose légère à modérée”. Ils ont ainsi prescrit un traitement antifongique de 6 à 12 mois. Après une quinzaine de jours, les médecins ont noté une amélioration considérable de l’état du patient. Résultat des courses : ne faites jamais cela à la maison.

Source

Voici pourquoi vous ne devez jamais éclater un bouton avec n’importe quoi
Notez cette actu