in

Voici le robot humanoïde le plus avancé à ce jour, il “transpire” quand il fait du sport

Capture vidéo

Une équipe de chercheurs de l’Université de Tokyo dévoilait il y a quelques jours le robot humanoïde le plus avancé à ce jour — en réalité deux d’entre eux. L’un est appelé Kenshiro, et l’autre Kengoro. Le second est même capable de transpirer quand il fait du sport.

La plupart des robots ont évolué pour devenir des machines à usage unique. Certains sont par exemple conçus pour peindre des voitures, et d’autres pour transporter des fournitures pour les soldats. Mais il y en a qui sont d’une autre classe : les humanoïdes. Le but n’est ici pas nécessairement d’accomplir une tâche précise, mais d’imiter les capacités humaines. Plusieurs humanoïdes ont déjà vu le jour mais ce dernier, présenté par une équipe japonaise de l’Université de Tokyo, est d’un tout autre niveau.

Kengoro est un robot humanoïde spécialement conçu pour imiter non seulement le mouvement des humains, mais aussi la façon dont ces derniers accomplissent leurs gestes. Capable de faire des pompes, des tractions ou des abdos, il peut également transpirer comme nous le faisons pendant un effort intensif. Les chercheurs ont par ailleurs cherché à mettre l’accent sur la flexibilité et la véritable structure humanoïde plutôt que de mettre la puissance et l’efficacité avant tout.

« Une limitation des humanoïdes classiques est qu’ils ont été conçus sur la base des théories de l’ingénierie conventionnelle, de la mécanique, de l’électronique et de l’informatique […] », note l’un des chercheurs. « Notre intention est de concevoir un robot basé sur les systèmes humains, y compris la structure musculo-squelettique, le système nerveux sensoriel et les méthodes de traitement de l’information dans notre cerveau ». Une réussite, puisqu’au-delà de l’apparence physique étonnamment humaine du robot, la façon dont il se déplace, bouge ou interagit avec le monde extérieur nous rend effectivement cet humanoïde presque familier.

Pour leur expérience, ils ont modélisé les comportements d’un garçon de 13 ans lors d’une séance de musculation. Voici le résultat :

Comme expliqué ci-dessus, cet humanoïde peut également “transpirer”, dans une certaine mesure. Parce que les actionneurs destinés à imiter les mouvements musculaires surchauffent, l’équipe a fait passer des tubes d’eau à travers le robot. Une partie de la chaleur est alors dissipée par l’évacuation de la vapeur à travers de minuscules trous percés dans le squelette en aluminium. Cela permet de purger les circuits et d’évacuer la pression du mécanisme.

Les chercheurs notent par ailleurs que le fait de s’efforcer à créer le robot le plus humain possible ne tient pas seulement de la vanité. Selon eux, plus les robots nous ressembleront, plus ils seront en mesure de servir de “cobayes” pour des tests uniques. Lors des tests de collision par exemple, ces humanoïdes pourraient permettre une représentation plus réaliste des dégâts subis suite à un tel traumatisme.

Vous retrouverez tous les détails de ces travaux sur Science Robotics.

Source

Voici le robot humanoïde le plus avancé à ce jour, il “transpire” quand il fait du sport
noté 5 - 2 votes