in

Une nouvelle île apparue dans le Pacifique pourrait nous renseigner sur Mars

Crédits : NASA/Damien Grouille/Cecile Sabau

L’agence spatiale américaine, la NASA, a récemment annoncé que la plus jeune île du monde, apparue il y a trois ans dans le Pacifique, dans l’archipel des Tonga, pourrait nous donner de précieux renseignements sur Mars.

C’est une éruption volcanique survenue il y a trois ans dans le Pacifique, à environ 65 kilomètres au nord-ouest de Nuku’alofa, la capitale des Tonga, qui a permis la naissance d’une petite île, l’île de Hunga Tonga Hunga Ha’apai. Ce mercredi, la NASA a annoncé que celle-ci pourrait offrir des pistes pour comprendre le développement potentiel de la vie sur Mars.

D’abord vouée à disparaître, l’île qui mesurait initialement un kilomètre de large sur deux de long, et  qui culminait à 120 mètres, a beaucoup mieux résisté que prévu. Désormais, au vu des observations satellites, la NASA lui prédit une espérance de vie située entre six et trente ans. Selon Jim Garvin, chercheur à la NASA, il s’agit là d’une occasion très rare d’étudier le cycle de la vie sur les nouvelles îles. Il a précisé que la planète rouge possédait elle aussi de nombreuses anciennes îles volcaniques similaires, qui étaient vraisemblablement entourées d’eau au moment de leur apparition. Pour lui, ces anciennes îles sont le terrain de recherches idéal pour la quête de traces de vie passées car elles ont pu être un terreau fertile, en cumulant chaleur et humidité.

En observant la manière dont la vie terrestre s’installe sur cette nouvelle île, les résultats vont donc pouvoir donner des pistes sur les traces de vie sur Mars. « Ce genre d’île pourrait avoir existé sur Mars il y a deux ou trois milliards d’années, des lacs et des petites mers comblant les dépressions, des plans d’eau persistants », explique Jim Garvin.

Notez cet article