in

Une société affirme pouvoir tromper la reconnaissance faciale de l’iPhone X avec des masques 3D

Capture vidéo

Une société basée au Vietnam commercialise des masques 3D qui, selon ses dires, seraient capables de tromper la technologie de reconnaissance faciale équipant l’iPhone X. Cependant, il y a tout de même quelques raisons d’être sceptique.

Comme nous pouvions nous en douter, certains essaient déjà de profiter d’éventuelles failles des technologies d’Apple concernant l’iPhone X, sorti il y a une semaine. S’il a déjà été prouvé que Face ID, la technologie de reconnaissance faciale de ce smartphone, avait du mal à reconnaître les vrais jumeaux, une société vietnamienne a déclaré être allée beaucoup plus loin.

Cette société nommée Bkav est spécialisée dans la cybersécurité. Comme l’indique The Verge, l’entreprise a affirmé pouvoir passer outre la sécurité de l’iPhone X et aurait déjà trouvé une façon d’y parvenir : un masque 3D permettant l’accès au smartphone à la place du propriétaire. Bkav a également indiqué que ce type de masque était en vente pour 150 dollars.

Crédits : capture Youtube / Bkav Corp

Dans la vidéo de présentation visible en fin d’article, le flou s’installe dès qu’il est question d’aller un peu plus loin. En effet, la personne s’exprimant sur les images indique que la moitié d’une photo du visage du propriétaire est suffisante pour fabriquer un tel masque 3D. Néanmoins, aucune explication n’a été donnée concernant la façon dont le procédé est censé fonctionner.

En revanche, la société Bkav a indiqué que « l’utilisateur lambda n’est pas une cible potentielle » mais que ce serait plutôt « les milliardaires, les chefs de grandes entreprises, les chefs de gouvernements et des agents comme ceux du FBI » qui seraient visés.

Ainsi, nous n’en saurons peut-être pas plus sur ces fameux masques 3D défiant la reconnaissance faciale de l’iPhone X mais il faut savoir que Bkav aurait potentiellement un intérêt à aller sur ce terrain en terme de communication. En effet, cette société fabrique déjà des smartphones protégés par une technologie biométrique !

Sources : MashableNumérama

Notez cet article