in

Vous ne pourrez pas (facilement) être dirigeant si vous êtes trop intelligent !

Crédits : Pixabay

Des chercheurs suisses sont arrivés à la conclusion qu’avoir un Q.I. très élevé était synonyme de difficultés à diriger. Cependant, tout dépend du seuil de l’intelligence…

Les personnes ayant une intelligence trop importante auraient des difficultés à diriger ou, plutôt, il serait plus correct de dire qu’évidemment l’intelligence aide mais seulement jusqu’à un certain niveau. C’est ce qui ressort d’une étude menée par des chercheurs de l’Université de Lausanne (Suisse) dont les résultats ont été publiés le 27 juillet dans le Journal of Applied Psychology.

Cette étude a concerné 279 chefs d’entreprises (et membres de la direction) d’entreprises privées de divers secteurs (banques, vente, hôtellerie, etc.) provenant d’une trentaine de pays. Alors que la moyenne d’âge était de 38 ans et que les femmes représentaient 27 % des volontaires, tout ce petit monde a été invité à remplir un questionnaire de personnalité et à passer un test de Q.I. : le Wonderlic Personnel Test.

Selon les résultats, ce groupe a atteint une moyenne de 111 de Q.I. alors que la moyenne de la population en général est de 100. Dans un premier temps, les chercheurs ont trouvé une corrélation entre aptitudes à diriger et intelligence. Cependant, les scientifiques ont aussi déterminé qu’au-delà d’un certain seuil, 120 de Q.I. pour être exact, ces mêmes aptitudes à diriger décroissent. Il s’avère que les volontaires ayant un tel Q.I. ont obtenu des résultats inférieurs en termes de « leadership transformationnel » et de « leadership instrumental ».

Comme l’indique The Independant, au-delà de 128 de Q.I., cette spécificité ressort davantage. Il se pourrait alors que les gens trop intelligents ne parviennent pas à appliquer les bonnes méthodes sans forcement appliquer les mauvaises. D’autres observations ont permis de comprendre que d’une manière générale, les femmes sont de meilleurs leaders que les hommes mais également que les leaders ayant un âge plus avancé le sont un peu plus que les jeunes.

Au niveau des causes, les chercheurs ne sont en revanche pas tous d’accord, bien que la plupart d’entre eux estiment que les gens trop intelligents sont effectivement capables d’utiliser des termes complexes. Néanmoins, ils auraient toutes les peines du monde à se faire comprendre et à simplifier les tâches.
Une autre difficulté est incarnée par le fait de ne pas comprendre que les autres puissent avoir des difficultés car, pour eux, il ne semble y en avoir aucune. Les chercheurs ont également indiqué que les capacités d’un individu à diriger dépendaient aussi du Q.I. des personnes sous ses ordres.

Sources : The IndependentSlate

Vous ne pourrez pas (facilement) être dirigeant si vous êtes trop intelligent !
noté 5 - 1 vote[s]