in

La Chine pourrait bientôt révolutionner le voyage interstellaire

Un concept d'EM Drive / Crédits : nasaspaceflight.com

Il y a quelques jours la Chine prétendait déjà avoir lancé son propre EMDrive (propulseur à cavité résonante électromagnétique asymétrique) dans l’espace. Si l’annonce devait s’avérer exact, elle marquerait une étape importante vers le voyage interstellaire. Faute de démonstration, les chercheurs américains qui leur font concurrence sur un projet du même type sont encore dubitatifs.

L’énigmatique propulseur électromagnétique EM Drive refait parler de lui. Et si le projet venait à se concrétiser, ce nouveau système de propulsion permettrait d’explorer le Système solaire en des temps records : un voyage de quatre heures seulement pour la Lune, soixante-dix jours pour Mars, le principe fait rêver, mais est-ce techniquement possible ? Cet énigmatique système de propulsion semble en effet défier les lois de la physique. La troisième loi de Newton (pour être exact) dit que pour qu’un objet se déplace dans un sens, il faut pousser en prenant appui de l’autre côté. Ainsi, selon Newton et notre compréhension actuelle du monde qui nous entoure, pour qu’un système puisse être propulsé dans l’espace, il doit être « poussé » par quelque chose dans l’autre sens (en l’occurrence, du carburant de fusée). L’EM Drive fonctionnerait néanmoins sans carburant. Une invention révolutionnaire donc !

Côté Américains, des résultats de tests effectués en 2015 par l’Eagleworks Laboratory et financés par la NASA suggéraient non seulement que l’EM Drive fonctionne, mais aussi qu’il génère une poussée impressionnante. Le document indiquait qu’après prise en compte des marges d’erreur, une force de 1,2 millinewton par kilowatt dans le vide avait bien été générée. De son côté, la Chine ne semble pas en reste. Elle affirme d’ailleurs dans une vidéo avoir conçu son propre système. Si le succès est bien réel, marquerait alors une première étape décisive vers le voyage interstellaire. Pékin, qui investirait massivement depuis 2010 dans l’EMDrive, n’a en revanche pour le moment fait aucune annonce officielle.

Les doutes subsistent donc et la controverse demeure. Saurons-nous bientôt capables de visiter le Système solaire en peu de temps et sans carburant ? Seul l’avenir nous le dira, mais il semblerait que nous soyons sur le point de révolutionner le voyage interstellaire.

Source

La Chine pourrait bientôt révolutionner le voyage interstellaire
noté 5 - 1 vote