in

Peut-on être obèse ou en surpoids et en bonne santé ?

Crédits : iStock

Combien sommes-nous à penser qu’il est possible d’être en bonne santé en étant obèse ou même en surpoids ? Une étude britannique tend à prouver que cela n’est absolument pas possible.

L’étude publiée le 14 août 2017 dans la revue European Heart Journal et réalisée par des chercheurs du Collège impérial de Londres et de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni), estime qu’une surcharge pondérale est synonyme de risques plus élevés de contracter des maladies cardio-vasculaires.

Plus précisément, même si les taux de glycémie et de cholestérol sont normaux ainsi que la pression artérielle, les individus en surpoids ont 26 % plus de chance d’être atteints d’une maladie coronarienne (coronaropathie, touchant les artères coronaires du cœur). Il faut savoir que les vaisseaux coronaires approvisionnent le cœur en oxygène. Ces mêmes vaisseaux peuvent alors se rétrécir, abaissant le flux de sang en direction du muscle cardiaque, un mal imputé à des dépôts de graisse, de calcification et de tissu fibreux au niveau des parois des artères.

L’étude britannique est vraisemblablement la plus importante connue à ce jour, concernant 520 000 personnes dans une dizaine de pays européens dont les données ont été analysées, relatives à 7637 incidents cardio-vasculaires. Coauteure de l’étude, la chercheuse Ioanna Tzoulakis estime que la notion « obèse et en santé » n’existe pas. L’intéressée indique également que les gens simplement en surpoids et jugés en bonne santé n’ont pas encore un mauvais profil métabolique, ce qui pourrait arriver après un premier incident cardiaque. Il faut savoir que ce profil métabolique malsain est lié à des taux élevés de cholestérol et de sucre dans le sang pouvant causer de l’hypertension.

Ainsi, les chercheurs font la différence entre le profil métabolique et le poids qui serait donc un problème en soi :

« Nos résultats suggèrent que si un patient est en surpoids, tous nos efforts devraient être réalisés pour l’aider à revenir à un poids sain, peu importe les autres facteurs (pression artérielle, cholestérol, etc.) »
, conclut Camille Lassalle, principale auteure de l’étude.

En réalité, le poids ne favorise pas directement l’apparition de maladies cardio-vasculaires, mais engendrerait une augmentation de la pression artérielle et du cholestérol. Ce serait donc cette augmentation qui pourrait causer des incidents cardiaques.

Sources : ICI Radio CanadaFrance Info

Peut-on être obèse ou en surpoids et en bonne santé ?
noté 5 - 1 vote