in

Des chercheurs tentent de mettre au point une I.A qui vous connaîtrait de manière intime !

Crédits : Pixabay

Des chercheurs américains travaillent actuellement sur le développement d’un programme destiné à connaître les citoyens de façon plus intime. Le but ? Donner des conseils de vie et éventuellement des consignes de vote.

L’assistant personnel Siri se rend disponible, interagit et communique avec l’utilisateur. Cette intelligence artificielle peut trouver diverses informations, mais est incapable de vous donner des conseils très précis. Cependant, avec le travail des chercheurs de la société Kimera Systems basée à Portland (États-Unis), la prochaine génération d’assistants numériques est sur le point d’être lancée.

Selon un article de la BBC du 17 septembre 2017, les chercheurs de cette start-up ont mis au point une intelligence artificielle baptisée Nigel. Il s’agirait d’un assistant rappelant assez fortement l’I.A du film Her (2013) dont le personnage principal était incarné par l’acteur Joaquin Phoenix. Celui-ci, écrivain en instance de divorce, se dote d’un nouveau système d’exploitation, une I.A conçue pour s’adapter et évoluer nommée Samantha. S’en suit une relation passionnée animée par un amour improbable.

« On veut que vous fassiez confiance à Nigel, et que Nigel vous connaisse tel que vous êtes et vous serve au quotidien. Il essaye de vous pousser dans la bonne direction », explique Mounir Shita, l’un des créateurs de Nigel.

Ainsi, un peu comme dans le film Her, néanmoins sans le côté relation amoureuse, Nigel recueillerait un nombre incalculable de données sur vous et serait en mesure de vous connaître de manière intime, allant jusqu’à deviner vos projets et vos décisions ou encore vos rêves secrets si l’on en croit les chercheurs. Cela pourrait alors devenir non seulement intrusif, mais surtout totalement envahissant.

Le fait est que contrairement aux assistants actuels tels que Siri qui apprennent simplement à répondre à des questions et effectuer des tâches précises, Nigel apprend par lui-même et se programme en fonction des données qu’il recueille. Par exemple, l’I.A peut décider par elle-même de se mettre en sourdine lorsque l’utilisateur va voir un film au cinéma.

Enfin, Nigel pourrait intervenir sur des questions politiques en adoptant vos choix politiques et en vous suivant les yeux fermés dans vos raisonnements. Cependant, tout ceci resterait une histoire d’algorithme et Mounir Shita tente de rassurer en expliquant qu’il « n’y a pas de conspiration politique derrière ça ».

Sources : BBCL’Obs

Des chercheurs tentent de mettre au point une I.A qui vous connaîtrait de manière intime !
noté 5 - 1 vote