in

Neil deGrasse Tyson se dit inquiet quant à l’avenir de l’humanité

Crédits : NASA Goddard Space Flight Center

Interviewé ce dimanche sur CNN, l’astrophysicien Neil deGrasse Tyson s’est dit « très inquiet » après les inondations et les dégâts dévastateurs causés par les ouragans Harvey et Irma, notant que le changement climatique était devenu si grave que le monde « pourrait ne pas pouvoir s’en remettre ».

Neil deGrasse Tyson est l’un des scientifiques américains les plus populaires et les plus respectés. Il y a quelques semaines, l’astrophysicien était intervenu sur les réseaux sociaux en implorant les Américains de reconsidérer leur lien avec la science. Tyson expliquait notamment que « l’innovation par la science » avait « permis à l’Amérique de devenir l’une des plus grandes nations que le monde ait connues », mais que quelque chose avait « changé dans la façon dont certains Américains considèrent la science », Tyson appuyant notamment sur la notion de « déni ». Concernant la prise de décisions sur des sujets scientifiques, l’astrophysicien constate en effet que « les gens ont perdu la capacité de juger ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas ». Il cible également les politiciens qui ignorent tout de la science et « conduisent au démantèlement complet de notre démocratie informée ».

La classe politique de nouveau visée

L’astrophysicien est en effet revenu ce dimanche sur le refus de Tom Bosser, conseiller à la Sécurité Intérieure américaine, de considérer le changement climatique comme un facteur clé dans la puissance des ouragans Harvey et Irma malgré le consensus scientifique affirmant que l’évolution du climat avait rendu ces « tempêtes plus destructrices ». Et Tyson s’interroge. En effet, le mois passé, il a fait remarquer que personne n’avait nié l’éclipse solaire qui avait pourtant été prédite par la science. « Je ne vois pas les gens s’y opposer. Je ne vois personne dans le déni. Pourtant, les méthodes et les outils scientifiques l’avaient prédite », a-t-il expliqué lors de son passage à The Daily Show. « Donc quand les méthodes et les outils de la science prédisent que les ouragans seront de plus en plus forts en raison du réchauffement climatique, le fait que des gens changent soudainement de bord et nient cette réalité montre qu’il y a quelque chose qui va vraiment mal dans notre monde ».

Compte tenu de la preuve écrasante que l’activité humaine influence gravement le climat, le chercheur soutient que remettre en question sa base scientifique est une véritable perte de temps. « Je suis tellement déçu par le pays dans lequel j’ai grandi, celui qui a mis des hommes sur la Lune, qui a développé l’internet, qui a inventé les ordinateurs et les smartphones, déçu que les gens soient en train de débattre sur ce qui est scientifiquement vrai ou pas ».

Source

Neil deGrasse Tyson se dit inquiet quant à l’avenir de l’humanité
Notez cette actu