in

Cassini a fait ses adieux à Titan, ses dernières heures sont comptées !

Crédits : NASA/JPL-Caltech

C’est fait, Cassini vient de faire ses adieux à Titan, la lune de Saturne qu’elle a survolé une dernière fois. Dans deux jours, la sonde spatiale se désintégrera dans l’atmosphère de Saturne.

Lundi 11 septembre 2017, vers 21 h (19 h 04 TU), Cassini a fait un dernier survol de Titan, la plus grande lune de Saturne à 119 049 kilomètres de distance. “Cassini a connu une relation à long terme avec Titan, avec un nouveau rendez-vous tenu presque tous les mois depuis plus d’une décennie. Cette dernière rencontre [avec Titan] est vécu comme un sentiment doux-amer“, a déclaré Earl Maize, chef de projet de la mission au JPL. Baptisée “Goodbye Kiss” (ou “baiser d’au revoir”) par les équipes d’ingénieurs, cette rencontre éloignée aura finalement donné un dernier coup de fouet gravitationnel, propulsant la sonde vers la haute atmosphère de Saturne où elle effectuera un plongeon suicide le vendredi 15 septembre 2017.

Durant ces multiples “rendez-vous”, Cassini n’aura pas chômé. L’épaisse atmosphère de Titan a en effet longtemps empêché l’observation de sa surface jusqu’à l’arrivée de la sonde en 2004. Cette dernière aura permis la découverte de lacs d’hydrocarbure liquide dans les régions polaires du satellite. Du point de vue géologique, la surface de Titan est jeune, parsemée de quelques montagnes, mais la surface demeure relativement plate et lisse. Nous savons également aujourd’hui que l’atmosphère de Titan est composée à 98,4 % de diazote et comporte 1,6 % de nuages de méthane et d’éthane. Le climat (qui comprend des vents et de la pluie de méthane) crée sur la surface des caractéristiques similaires à celles rencontrées sur Terre, telles des dunes et des côtes et présente des saisons comme sur la Terre. Titan est également susceptible d’abriter la vie. Certains chercheurs suggèrent en effet qu’un possible océan souterrain pourrait servir d’environnement favorable au développement d’une vie microbienne. C’est pourquoi Cassini ira s’écraser sur Saturne et non Titan pour ne pas la contaminer.

Demain, le 14 septembre, les dernières photos de Cassini seront programmées depuis la Terre. Cassini tournera alors son antenne vers notre planète et restera en communication avec le centre spatial jusqu’à son entrée dans l’atmosphère de la géante. Elle brûlera alors ses derniers restes de carburant. Enfin ce vendredi, Cassini entrera dans l’atmosphère épaisse de Saturne et nous enverra ses données au fur et à mesure de sa chute. La sonde commencera alors à s’éteindre doucement pour finir en étoile filante dans le ciel de Saturne. Un final, on l’espère, visible depuis la Terre.

Source

Cassini a fait ses adieux à Titan, ses dernières heures sont comptées !
Notez cette actu