in

Dans ce parc américain, on explique qu’humains et dinosaures se côtoyaient…

Crédits : iStock

Le Cabazon Dinosaurs est un parc d’attractions réputé aux États-Unis, mais également connu pour être plébiscité par des personnes adeptes du créationnisme. Récemment, une exposition consacrée aux dinosaures a eu lieu, un événement qui soulève quelques interrogations.

Les Young Earth Creationists sont une organisation religieuse presque centenaire défendant la thèse suivante : l’espèce humaine existe grâce aux premiers ébats amoureux d’Adam et Ève il y a 6000 ans. L’un de ses parcs emblématiques, à savoir le Cabazon Dinosaurs situé dans le désert californien à l’ouest de Palm Springs, a accueilli une exposition assez déroutante.

L’exposition en question porte sur les dinosaures avec une vingtaine de représentations. Parmi ces dernières, un apatosaure de 40 m de long et tyrannosaure de 20 m de hauteur.

Crédits : Cabazon Dinosaurs

Le ventre de l’apatosaure, devenu un magasin de souvenir, était encore il y a peu l’endroit où les propriétaires diffusaient leur pensée en indiquant sur des affiches que les dinosaures étaient contemporains des premiers humains sur Terre.

« L’évolution enseigne que les dinosaures vivaient il y a des millions d’années avant l’homme. Cependant, la science et la Bible nous racontent une histoire différente. Elles nous disent que les dinosaures et les hommes vivaient à la même époque ! », pouvait-on lire sur une de ces affiches.

En résumé, les Young Earth Creationists pensent que les dinosaures sont apparus juste après Adam et Ève ! Il faut tout de même savoir que l’exposition du parc montrait également que des hommes côtoyaient les dinosaures, mais le comble reste bel et bien la présence d’un chevalier en armure prêt à en découdre face à un T.rex qui ne semblait pas être des plus commodes !

Cependant, comme l’a relevé Sciences et Avenir, tout cet attirail semble avoir disparu. Ainsi, plus aucune trace des humains ou de mentions relatives à la création, seuls les dinosaures ont subsisté.

Bien que le parc se soit calmé sur les déclarations de nature créationniste, celui-ci ne diffuse toujours pas d’informations réellement scientifiques sur le sujet et ce n’est évidemment pas les quelques affiches montrant leur importance dans la culture populaire qui jouent ce rôle. Seules des caractéristiques relatives au poids, à la taille ou à la vitesse de course des dinosaures sont présentes.

Ainsi, la mutation de Cabazon Dinosaurs n’est pas encore effective et prendra sûrement un certain temps. Quelque chose nous dit que la croix géante de plusieurs mètres de haut située à l’entrée du parc ne disparaîtra pas de sitôt !

Sources : Sciences et AvenirLos Angeles Times

Notez cet article