in

Allons-nous vers la fin du format JPEG ?

Crédits : Wikimedia Commons

Nous utilisons ce format d’image au quotidien, mais il se pourrait que celui-ci disparaisse dans un futur plus ou moins proche. La faute à Apple qui désire lancer un nouveau format : le HEIF.

Plus communément nommé JPEG, ce format qui a pour vrai nom ISO/CEI 10918-1 UIT-T Recommendation T.81 a été développé par la trentaine d’experts du Joint Photographic Experts Group (JPEG) dans les années 1980 qui avait pour but de définir des standards d’encodage d’images fixes.

Datant de plus de trente ans, le JPEG reste utilisé quotidiennement, que ce soit dans nos téléphones, nos appareils photo numériques ainsi que sur Internet. Rarement menacé par l’obsolescence, le JPEG a depuis sa création été une bonne solution de compression, ayant ensuite bénéficié de l’essor du Web. En effet, en proposant une compression allant de 3 à 100, ce format donne la possibilité de réduire la bande passante nécessaire à la diffusion d’images.

Évidemment, la compression entraîne une détérioration de l’image la plupart du temps irréversible, mais le JPEG reste un moyen d’obtenir un bon rapport entre la qualité de l’image et son poids qui diminue de plus de 50 % ! C’est pour cette raison que les photographes réfléchissent à deux fois avant de prendre une photo en .jpeg ou en. raw (format lourd, mais complet) suivant l’usage qui sera ensuite fait de l’image.

Malheureusement, il se pourrait que le JPEG disparaisse prochainement et ce n’est aucunement la faute du format RAW puisque les deux se complètent, ayant des utilités différentes. Il s’avère que d’autres formats d’image émergent comme le HEIF défendu par Apple.

Le HEIF a été élaboré en 2015 et a pour but d’optimiser le stockage et le rendu de nos images. Relativement méconnu, ce format a rencontré le succès dès lors qu’Apple s’est positionné. La firme a intégré un mode de compatibilité sur ses appareils permettant de prendre des photos en HEIF et de les partager en JPEG afin que les utilisateurs n’ayant pas la possibilité de lire en HEIF puissent tout de même visionner les contenus.

Bien qu’il s’agisse là d’une exclusivité Apple, le HEIF, qui n’équipe que deux produits de la marque tournant sous iOS11, pourrait être démocratisé dans le futur, au détriment du JPEG. Cependant, devant le nombre d’appareils ne pouvant lire ce nouveau format et le poids d’Internet contenant massivement du JPEG, le HEIF ne devrait pas s’imposer avant une poignée d’années.

Sources : PhonandroidKonbini

Notez cet article