in

Des chercheurs ont trouvé une nouvelle façon de stimuler la réponse immunitaire de l’organisme

Crédits : iStock

Le centre de recherche de IBM a annoncé avoir trouvé une nouvelle manière de déclencher une réponse immunitaire dans notre organisme grâce à l’utilisation de feuilles de graphène fonctionnalisées par des polymères. Cette méthode peut prendre son importance pour éradiquer des tumeurs ou des cancers.

Cette nouvelle manière de stimuler notre organisme pourrait être utilisée notamment dans des traitements pour les cancers afin de cibler des tumeurs spécifiques dans l’organisme. Les chercheurs ont développé une technique liant des molécules (médicaments) à des feuilles de graphène, un nanomatériau. L’expérience consiste à appliquer une feuille de graphène fonctionnalisée par des polymères directement sur un mur de cellules infectées par une tumeur. On y constate que ces nano-drogues agissent directement au niveau de la pathologie. Cette nano-thérapie pourrait offrir de nouvelles perspectives pour la médecine et les nano-technologies en transportant directement les nano-médicaments sur les cellules infectées de l’organisme

Une feuille de graphène (en gris) délivre ses nano-médicaments (blanc, bleu et rouge) sur un pan de cellules infectées (jaune et rouge)/Crédits : IBM Research

Des recherches antérieures menées par IBM Research ont démontré que les nano-thérapies nécessitaient l’application de molécules comme le polyéthylène glycol, afin d’être compatible avec les tissus biologiques et éviter d’endommager les cellules de l’organisme. La nouvelle méthode d’IBM montre que les feuilles de graphène fonctionnalisées par des polymères peuvent avoir un effet direct qui stimule l’organisme et libère des protéines comme les cytokines, des hormones produites par notre système immunitaire. Ces protéines sont des agents de signalisation cellulaire et vont permettre aux lymphocytes T auxiliaires (cellules immunitaires) de relayer le signal aux lymphocytes T cytotoxiques (cellules tueuses) afin de combattre les cellules cancéreuses.

Les nombreuses simulations réalisées par l’équipe d’IBM ont montré que les polymères attachent les nanomatériaux aux surfaces cellulaires, amplifient le processus de signalisation immunitaire et donc stimulent rapidement notre système de défense. Le docteur Ruhong Zhou, de IBM Research, a déclaré « nous avons essentiellement découvert une nouvelle façon pour les cliniciens de déclencher le système immunitaire de notre organisme, ce qui n’est pas une tâche facile. Cette découverte pourrait représenter un développement incroyable dans la médecine de précision. Si ces nanomatériaux étaient ciblés sur des tumeurs ou des cellules infectées par un virus, on pourrait en principe stimuler le système immunitaire pour attaquer le cancer et les infections à leur source. »

Cette découverte va peut-être offrir de belles perspectives de développement pour les nano-thérapies, car on pourrait injecter des médicaments dans notre organisme grâce à des technologies infiniment petites. Coupler des nanotechnologies ou des technologies traditionnelles avec la réponse immunitaire de notre organisme pourrait constituer une nouvelle base pour lutter contre les pathologies graves.

Notez cet article