in

Le sang du cordon ombilical humain a régénéré le cerveau de souris âgées

Crédits : iStock

Une équipe de chercheurs annonce avoir pu régénérer la mémoire et les capacités d’apprentissage de souris âgées en injectant dans leur cerveau des protéines provenant du sang de cordon ombilical humain.

Il y a quelques semaines, des scientifiques annonçaient avoir rajeuni des souris âgées avec du sang d’adolescents humains. Pour cette étude, des chercheurs avaient en effet prélevé des échantillons de sang d’un groupe de jeunes adolescents en bonne santé âgés de 18 ans pour ensuite injecter la semence à des souris âgées d’environ douze mois, un âge mûr pour une souris qui équivaut à une cinquantaine d’années pour les humains. Trois semaines plus tard, à raison de deux injections par semaine, les souris âgées avaient effectivement rajeuni. Mais selon une nouvelle étude, le sang du cordon ombilical des bébés pourrait avoir des effets encore plus puissants.

Sur la base de leurs résultats publiés dans la revue Nature, des chercheurs de l’Université de Stanford suggèrent en effet que des propriétés dans le sang ombilical pourraient un jour être utilisées pour ralentir la dégénérescence neurologique dans le cerveau humain. Pour cette étude, les chercheurs ont recueilli des échantillons de sang humain à trois âges différents : celui du cordon ombilical de bébés, de jeunes âgés entre 19 et 24 ans et celui de personnes dites « âgées » entre 61 et 82 ans. Ils ont ensuite injecté les semences prélevées chez des souris âgées d’environ 12 mois comme dans l’étude précédente et ont commencé à analyser le comportement de ces souris.

Incroyablement, les souris ayant reçu le plasma du sang provenant du cordon ombilical ont vu leur mémoire vivifiée et leurs souvenirs améliorés, des résultats notamment vérifiés par des tests de sorties de labyrinthe. Elles ont aussi recommencé à construire des nids, une compétence que les souris âgées ont tendance à perdre à mesure qu’elles vieillissent. Au niveau cellulaire, les chercheurs ont également constaté une activité accrue dans l’hippocampe, la partie du cerveau responsable de l’apprentissage et de la mémoire et l’une des premières régions à se détériorer avec l’âge.

Notons que des résultats similaires, mais moins impressionnants ont été observés dans le groupe de souris ayant reçu le plasma sanguin des jeunes adultes (19-24 ans) et qu’aucune amélioration n’a été observée chez les souris traitées avec le sang des personnes âgées. Les chercheurs qui suggèrent qu’il existe un « ingrédient miracle » et régénérant dans le sang humain qui se ferait de plus en plus rare à mesure que nous vieillissons. Les chercheurs suggèrent que cet ingrédient secret pourrait être une protéine appelée « TIMP2 » dont les taux ont été jugés « anormalement élevés » dans le sang du cordon ombilical par rapport au sang des personnes âgées.

Source

Notez cet article