in

De nouvelles photos époustouflantes de Jupiter prises par la sonde Juno

La sonde spatiale de la NASA Juno nous envoie des photographies exceptionnelles prises au-dessus des pôles Jupiter, la géante gazeuse plus volumineuse et plus massive que toutes les autres planètes du Système solaire réunies.

Il y a quelques années en arrière, on aurait payé cher pour ne serait-ce que voir ces photos. Qui pensait il y 20 ou 30 ans qu’une sonde de la taille d’un terrain de basket-ball irait s’aventurer près de Jupiter, à quel que 670 millions de kilomètres de la Terre, pour nous envoyer ses plus beaux clichés ? Le vaisseau à un milliard de dollars de la NASA aura mis cinq ans pour atteindre sa cible, mais le voyage aura valu le coup. En témoignent ces photos des pôles de Jupiter publiées il y a quelques heures par la NASA.

La sonde spatiale de la Nasa Juno nous avait déjà offert en janvier une photo exceptionnelle de Jupiter, capturée le 11 décembre dernier par la caméra JunoCam. Cette fois-ci, place aux pôles de la géante. On y voit alors des formations nuageuses étranges et des aurores mystérieuses. Ces images, qui ont été envoyées à l’agence en noir et blanc, ont ensuite été colorisées.

Cette nouvelle image, traitée par l’astronome amateur Roman Tkachenko, montre le pôle Nord de Jupiter dans toute sa gloire orageuse :

NASA / SwRI / MSSS / Roman Tkachenko

Celle-ci colorisée en vert nous révèle d’autres détails :

NASA / SwRI / MSSS

Et voici un gros plan des nuages ​​tourbillonnant de Jupiter :

NASA / SwRI / MSSS / Daiwensai-33

Cette photo, traitée par Gervasio Robles, fusionne trois images de Juno pour nous révéler l’insaisissable pôle sud de Jupiter :

NASA / SwRI / MSSS / Gervasio Robles

Voici enfin quelques gros plans des étranges formations nuageuses de Jupiter :

NASA / SwRI / MSSS / Uriel
NASA / SwRI / MSSS / Uriel
NASA / SwRI / MSSS / Shawn Handran
NASA / SwRI / MSSS / Geoff Pritchard

Juno effectue une orbite large autour de la planète pour minimiser son temps à l’intérieur des zones radioactives, qui pourraient endommager son système électronique. Elle s’approche actuellement près de Jupiter une fois tous les 53 jours, mais la Nasa a récemment annoncé qu’elle comptait activer les propulseurs de la sonde dès le mois d’octobre prochain pour qu’elle puisse s’approcher plus souvent, en effectuant une orbite d’environ deux semaines. À ce jour, Juno a déjà complété cinq orbites autour de Jupiter.

Source