in

Des chercheurs militaires russes apprennent à un robot humanoïde à tirer avec de vraies armes

Capture vidéo

La recherche militaire russe entraîne entre autres un robot au tir, mais assure ne pas vouloir créer un Terminator. Il s’agit d’entraîner ce dernier afin de l’envoyer dans l’espace en 2021. Que penser de ce projet ?

Ce robot humanoïde a été baptisé Final Experimental Demonstration Object Research ou FEDOR pour les intimes. L’idée de base de sa création en 2014 était le sauvetage de personnes prisonnières de bâtiments effondrés, mais la recherche militaire russe désire en faire un membre d’équipage d’une mission spatiale qui devrait être menée en 2021.

FEDOR est actuellement entraîné à une multitude de tâches telles que se déplacer sur des terrains difficiles, soulever des poids, utiliser une perceuse, ainsi que changer une ampoule. La machine peut également conduire une voiture, éteindre un feu ou encore (et cela est en revanche assez inquiétant) manier des armes à feu. En effet, dans la vidéo présente en fin d’article, il est possible de voir le robot FEDOR en action sur des cibles avec un révolver dans chaque main !

Selon le vice-président du gouvernement russe Dmitri Rogozine, il s’agit de développer une « intelligence artificielle qui aura une grande importance pratique dans divers domaines. »

(Crédit image : Final Experimental Demonstration Object Research)

Comme l’explique le quotidien britannique The Independant, le but serait de développer la motricité du robot ainsi que sa capacité à prendre des décisions par le biais d’algorithmes. Ainsi, les militaires ne veulent pas en faire une machine de guerre, mais il faut reconnaître que l’extrait vidéo massivement partagé sur les réseaux sociaux laisse perplexe quant à cette affirmation.

Evgueni Mikrine, chef constructeur au sein de la société aérospatiale Rosskosmos, a déclaré que FEDOR devrait être seul à bord du vaisseau Federatsia, prévu pour effectuer un vol autonome de 30 jours dans quatre ans.

« Le lancement inhabité et le vol autonome de notre nouvel aéronef auront lieu en 2021. Mais je tiens à préciser qu’il sera symboliquement inhabité, car son premier pilote sera le robot FEDOR. Toutes les décisions à ce sujet sont déjà prises
 », indique-t-il.

https://www.youtube.com/watch?v=EJn9UgADcPY

Sources : The IndependantSlateHumanoïdes

Des chercheurs militaires russes apprennent à un robot humanoïde à tirer avec de vraies armes
noté 5 - 1 vote