in

Êtes-vous infertile ? Ce simple test permettra bientôt de le savoir

Crédits iStock

Une équipe de scientifiques est parvenue à mettre au point un système simple qui permet de tester rapidement la qualité du sperme avec un haut degré de fiabilité. Relié au smartphone, ce système est également très économique.

Dans le monde, plus de 45 millions de couples font face à des problèmes d’infertilité et dans environ 40 % des cas, elle est due à une mauvaise qualité du sperme. À ce jour, tester l’infertilité masculine est un processus qui demande beaucoup de temps et d’argent, mais une équipe de chercheurs de Boston, aux États-Unis, a réussi à développer un système qui résout ces problèmes. Ils publient les résultats de leurs travaux dans la revue Science Translational Medecine.

Ce système implique l’utilisation d’un smartphone et permet de tester l’infertilité masculine à bas coût et à domicile, contournant ainsi les obstacles financiers des coûts de ces tests en laboratoire, mais également les obstacles sociaux, puisque réalisés dans l’intimité du foyer.

Comment fonctionne ce système ? Une puce jetable qui peut contenir des quantités minimes de fluides est immergée dans l’échantillon de sperme puis glissée dans un dispositif pas plus grand qu’une batterie externe attaché au smartphone. Le dispositif analyse l’échantillon en moins de cinq secondes pour les anomalies du sperme. Une application accompagne la personne pour lire les résultats et conserve ces derniers afin qu’ils puissent être partagés avec le médecin. Dans les essais cliniques, un taux de précision de 98 % a été constaté chez les volontaires.

« Notre objectif était de trouver une solution pour faciliter le test d’infertilité masculine en le rendant aussi simple et bon marché que possible comme le test de grossesse », a expliqué Hadi Shafiee du Brigham and Women’s Hospital à Boston, un des auteurs de cette invention. « Ce test est très peu coûteux, exact à près de 100 % et peut analyser une vidéo d’un échantillon non purifié de sperme en moins de cinq secondes », a-t-il précisé. En effet, le tarif de l’ensemble du dispositif en attente de l’approbation par la FDA ne coûtera qu’environ quatre euros.