in

Un neurone géant pourrait expliquer les origines de la conscience

Crédits : Allen Institute for Brain Science

Une équipe de chercheurs annonce dans la revue Nature avoir pour la première fois détecté un neurone géant qui englobe toute la circonférence du cerveau d’une souris. Un neurone si densément connecté entre les deux hémisphères qu’il pourrait enfin expliquer les origines de la conscience.

Les relations entre les cellules du cerveau et la conscience est l’un des domaines les moins abordés en neurophysiologie, mais certaines découvertes sont néanmoins notables. Dans un communiqué rapporté il y a quelques jours dans la revue Nature, le Pr. Christof Koch et son équipe de l’Institut Allen, dans le Maryland, rapportent la découverte de trois neurones géants qui s’étendent à travers les deux hémisphères du cerveau d’une souris, le plus grand s’enroulant autour de la circonférence de l’organe comme une ” couronne d’épines”. Curieusement, ces trois neurones géants émanent tous du claustrum, une fine bande de matière grise qui pourrait être la structure la plus connectée à l’ensemble du cerveau, et constituer le siège de la conscience.

Cette région relativement petite se cache entre la surface intérieure du néocortex dans le centre du cerveau, et communique avec presque toutes les régions du cortex pour atteindre de nombreuses fonctions cognitives supérieures telles que le langage, la planification à long terme, et les tâches sensorielles avancées telles que la vision et l’ouïe. En 2014, une femme de 54 ans qui souffrait d’épilepsie avait gracieusement permis à des chercheurs de sonder diverses régions de son cerveau avec des électrodes pour affiner la source potentielle de ses crises. En stimulant le claustrum, ils avaient alors pu “allumer” ou “éteindre” sa conscience. Cette minuscule région hyper-connectée du cerveau pourrait donc selon plusieurs chercheurs jouer un rôle important dans l’activation et la désactivation de la pensée consciente. Et ces trois nouveaux neurones émanent tous de cette même région mystérieuse du cerveau.

La découverte de ces neurones est longtemps restée cachée en raison des techniques rudimentaires d’imagerie cérébrale, mais grâce aux techniques actuelles, Koch a mis au point un procédé capable d’activer uniquement les neurones présents dans le claustrum. Grâce à l’injection d’une protéine fluorescente verte qui se propageait alors dans l’ensemble du neurone, l’équipe a été en mesure de capturer plus de 10.000 images en coupe transversale du cerveau de la souris. Ils ont ensuite utilisé un programme informatique pour créer une reconstruction 3D des trois neurones.

Gardons à l’esprit que ce n’est pas parce que ces nouveaux neurones géants sont connectés au claustrum que cela signifie forcément qu’ils pourraient enfin expliquer les origines de la conscience. Il est également important de noter que ces neurones n’ont été détectés que chez les souris jusqu’à présent et que l’étude n’a pas encore été publiée dans une revue évaluée par des pairs. Ainsi, nous avons donc besoin d’attendre une confirmation. Mais cette découverte n’en reste pas moins une pièce intrigante du puzzle qui pourrait aider à donner un sens à cette région cruciale, mais énigmatique du cerveau, et comment elle pourrait se rapporter à l’expérience humaine de la pensée consciente.

Source

Un neurone géant pourrait expliquer les origines de la conscience
Notez cette actu