in ,

Par hasard, ils découvrent une épée viking vieille de 1 000 ans en Islande

Crédits : Facebook / Árni Björn Valdimarsson

Alors qu’ils partaient chasser l’oie sauvage, dans le sud de l’Islande, un groupe de chasseurs a finalement fait une découverte inattendue : une épée viking particulièrement bien préservée, datant d’environ 1 000 ans selon de premières estimations.

La chasse à l’oie sauvage s’est transformée en une découverte archéologique importante pour ce groupe de chasseurs islandais parti traquer l’animal sauvage dans la région de Skaftárhreppur au sud du pays. C’est là qu’ils ont mis au jour une inattendue et rare épée Viking. “Elle se trouvait juste au sol, attendant d’être ramassée“, a expliqué Rúnar Stanley Sighvatsson, l’un des hommes qui l’a trouvée, en commentaire de la photo postée sur Facebook.

Une publication qui a attiré l’attention de l’Agence islandaise du patrimoine culturel, qui a rapidement contacté les chasseurs et a voulu analyser ce qui lui semblait déjà être un objet précieux. Une analyse simplifiée par l’état de conservation de l’épée particulièrement bon, malgré une lame partiellement érodée et une extrémité cassée.

Une épée à double tranchant qui aurait appartenu à un guerrier viking il y a environ 950 ans “ou même avant ça“, d’après les archéologues qui ont qualifié la découverte de “rare” et “importante“. En effet, il ne s’agit là que de la 23e épée de la sorte découverte sur le territoire islandais. “Nous sommes très heureux“, a confié à RT, Kristín Huld Sigurðardóttir, directrice générale de l’agence.

Ætluðum á gæsaveiði en enduðum með því að finna sverð sem að ég held að hafi verið í eigu Ingólfs Arnarsonar

Publié par Árni Björn Valdimarsson sur dimanche 4 septembre 2016

Ce sont les fortes pluies et inondations qui ont frappé la région l’an dernier qui auraient permis à cette épée de remonter à la surface de la Terre. Selon les archéologues, il pourrait s’agir ici d’un indice de la présence ancienne d’un site funéraire païen remontant au Xe siècle, peu après le début de la colonisation de l’Islande. Une étude plus approfondie de l’épée ainsi que du site de sa découverte est prévue. “Il pourrait y avoir quelques restes de fourreau sur la lame, mais nous en saurons plus quand les conservateurs auront fait des recherches plus poussées. Les chasseurs d’oies qui ont trouvé l’épée ont découvert un autre objet que nous n’avons pas encore analysé”, a révélé la directrice. “Nos archéologues sont maintenant partis explorer [le site] pour savoir s’il s’agit d’une tombe païenne”.

Par hasard, ils découvrent une épée viking vieille de 1 000 ans en Islande
noté 5 - 1 vote