in

Huawei annonce qu’à l’avenir, les vivants pourront communiquer avec les morts

Crédits : Pexels / Pixabay

La firme chinoise Huawei, spécialisée dans les télécommunications, prend le même chemin que Google en croyant fermement au transhumanisme. Il y a peu, le PDG de cette société s’est livré à des déclarations surprenantes.

Kevin Ho était présent à la conférence CES Asia 2016 qui s’est déroulée à Shanghai du 11 au 14 mai 2016. Lors de cet événement, le président de Huawei a indiqué que “la faim, la pauvreté, la maladie ou même la mort ne devraient plus être source de problèmes en 2035, ou d’ici 25 ans”.

L’homme a également donné une interview pour Bloomberg dans laquelle il explique à quel point le transhumanisme fera évoluer les sociétés humaines dans un avenir proche. Selon lui, des enfants pourront par exemple utiliser des applications telles que WeChat afin de communiquer avec leurs grands-parents disparus. Les possibilités semblent illimitées.

“Dans le futur, vous serez en mesure d’acheter de la capacité de calcul qui servent de substituts afin de passer du monde physique au monde numérique” indique Kevin Ho, en faisant référence à une scène du célèbre film Matrix, dans laquelle un personnage télécharge la capacité de piloter un hélicoptère.

Une telle chose sera possible en “uploadant” la conscience humaine dans des ordinateurs afin de lui donner une “vie numérique” incarnée par un avatar. Kevin Ho indique que de telles prouesses nécessiteront des capacités de stockage astronomiques de données, et que ce dernier point représenterait une opportunité commerciale énorme pour Huawei. Le stockage de données ne sera pas un souci selon son président puisque les futures unités de stockage auront une capacité supérieure à 15 000 zettabits, soit 15.000 millions de pétabits (1 pétabit = 1 million de gigabits).

“C’est essentiellement la science-fiction qui m’a amené à acquérir cette façon de penser. La science-fiction imagine souvent des mondes futuristes où la terreur règne et où la technologie détruit en fin de compte la société humaine […] Par conséquent, nous avons besoin d’une technologie plus sécurisée, de systèmes de défense à distance, etc. Nous sommes en train de développer tout ça actuellement” explique Kevin Ho.

Sources : Chine InformationsIA Transhumanisme

Notez cet article