in

Le langage universel oublié d’Isaac Newton

Crédits : Capture vidéo

Isaac Newton (1643 – 1727) était à la fois philosophe, mathématicien, physicien, alchimiste, astronome et théologien. Ce génie, figure emblématique des sciences, a livré au monde bon nombre de théories, alors qu’il s’adonnait parfois à un de ses hobbys : l’élaboration d’un langage universel logique.

Un génie parmi les génies ! Isaac Newton est à l’origine d’un grand nombre d’apports au monde scientifique : la théorie universelle de la gravitation, les trois lois du mouvement, le calcul infinitésimal, le télescope à réflexion ou encore l’une des théories de la diffraction lumineuse.

Il aura également légué un ouvrage considéré comme la référence de la science moderne : Philosophiae naturalis principia mathematica (Principes mathématiques de la philosophie naturelle), paru en 1687. Cependant, il existe un héritage oublié provenant du génie britannique. En effet, Isaac Newton se consacrait parfois à la création d’un langage universel.

Il pensait que la construction des mots en fonction de leur sens manquait cruellement de logique. Ainsi, notre scientifique se muait en linguiste dans le but d’élaborer un langage universel répondant entièrement aux lois des seuls mathématiques. Sa méthode consistait à classifier les objets et autres choses dans différents grands groupes, puis faire commencer leur nom par la même lettre. Enfin, les préfixes et suffixes allaient pouvoir décliner le sens des mots de manière précise.

Cependant, ce beau petit projet s’est avéré bien plus lourd qu’il n’y paraissait. Isaac Newton s’est alors aperçu qu’il lui faudrait énormément de temps pour le réaliser et décida donc d’entériner ce langage universel logique, pour se consacrer à toutes ses réalisations ayant été citées plus haut.

Plusieurs autres personnes avaient tenté de nourrir des projets linguistiques au XVIIe siècle tout comme Isaac Newton, mais aucun d’entre-deux n’a su se faire un nom de première importance dans l’histoire. Aujourd’hui, il existe un seul langage universel trouvant sa place dans nos sociétés : l’espéranto, créé par Ludwik Lejzer Zamenhof en 1887. On trouve des locuteurs de cette “langue artificielle” dans 120 pays du monde.

Voici une vidéo explicative diffusée par Mental Floss et relayée par Reader :

Sources : KonbiniReader

Notez cet article