in

Des vestiges de l’époque romaine découverts dans le port antique de Césarée

Crédits : iStock

Figurines, pièces de monnaie ou encore lampes en bronze, voici quelques-uns des trésors qui ont été découverts ce lundi 16 mai dans le port antique de Césarée, en Israël. Selon les autorités, l’ensemble du butin aurait appartenu à une cargaison marine vieille d’environ 1600 ans.

Formidable trouvaille que celle réalisée ce lundi 16 mai 2016 dans le port antique de Césarée. Parmi les trésors du butin mis au jour, on trouve une lampe de bronze à l’image du dieu du soleil Sol, une figurine de la déesse de la Lune Luna, une lampe à l’effigie d’un esclave africain, des fragments de statues de bronze, un robinet en forme de sanglier, des ancres, des objets de navigation ainsi que deux singuliers agglomérats de milliers de pièces de monnaie antiques pesant 20 kg.

Cette découverte, on la doit à Ran Feinstein et Ofer Raanan qui ont effectué une plongée en Avril dans le port, tombant sur certains de ces objets avant d’alerter les autorités. Celles-ci ont alors organisé de nouvelles plongées, lesquelles ont permis de remonter de nombreux objets de la période romaine tardive, vestiges de la cargaison d’un navire marchand transportant apparemment du métal destiné au recyclage. Les pièces de monnaie sont à l’effigie de deux personnages, d’abord l’empereur Constantin qui régna dans un premier temps sur la partie occidentale puis sur tout l’Empire romain jusqu’à sa mort en 337, puis Licinius, son rival qui régna sur la partie orientale et fut défait en 324.

Capture d’écran 2016-05-17 à 18.05.18

C’est une tempête qui aurait précipité le naufrage du navire, qui aurait dérivé jusqu’à s’écraser contre les rochers après que les ancres se sont brisées sous la force des vagues, comme le suggère Jacob Sharvit, directeur de l’unité marine de l’Autorité des antiquités. “On n’a pas trouvé d’ensemble de marine comme celui-là en Israël depuis 30 ans” a-t-il déclaré dans un communiqué. “Les découvertes de statues de métal sont rares parce que, dans l’Antiquité, on les faisait fondre” ajoute-t-il.

Source : huffpost

Des vestiges de l’époque romaine découverts dans le port antique de Césarée
Notez cette actu