in

Stephen Hawking veut lancer une mission pour atteindre Alpha Centauri à 4,3 années-lumière !

Crédits : ESO.org

Avec un groupe de scientifiques et l’aide des investissements du milliardaire Yuri Milner, le cosmologiste Stephen Hawking va lancer un nouveau projet pour le moins ambitieux : faire que l’humanité atteigne les étoiles ! C’est le 12 avril dernier que cette annonce retentissante a été faite. Le projet, qui coûtera la coquette somme de 100 millions de dollars (soit 92 millions d’euros) s’appellera Breakthrough Starshot et consistera en la construction d’un prototype de minuscule vaisseau spatial propulsé grâce à la lumière envoyée depuis la Terre qui pourrait se rendre vers l’étoile Alpha Centauri (le système d’étoiles le plus proche du Soleil) après un voyage de tout juste 20 ans.

C’est lors de la conférence lancée au One World  Observatory que Stephen Hawking a parlé de son projet de “transcender nos limites”. Avec des faisceaux lumineux, des voiles photoniques et l’engin spatial le plus léger jamais construit, nous pouvons lancer une mission qui atteindrait Alpha Centauri en une génération. Et il a ensuite ajouté : « aujourd’hui, nous nous engageons vers le prochain grand bond dans le cosmos, car nous sommes humains et c’est dans notre nature de voler. »

La brillante étoile Alpha du Centaure et ses alentours / ESO
La brillante étoile Alpha du Centaure et ses alentours / Crédits : ESO.org

Cette annonce coïncide avec le 55ème anniversaire du premier vol dans l’espace de Yuri Gagarine à Vostok en 1961 qui a permis aux Hommes d’entrer pleinement dans l’ère des vols spatiaux. Le milliardaire Milner natif de Moscou n’a par ailleurs pas manqué lors de l’annonce de révéler que c’est en l’honneur de Gagarin que son nom lui a été donné. Le 12 avril est aussi la journée du 35ème anniversaire du premier vol de la navette STS-1 de la NASA.

Selon Milner, le vaisseau Starshot fera la distance qui le sépare du système d’Alpha Centauri qui est à 4,37 années-lumière de la Terre en seulement deux décennies (là où une sonde conventionnelle prendrait 30 000 ans pour faire le même voyage). Il a d’ailleurs annoncé : « nous l’appelons le Nanocraft, notre voilier interstellaire. »

L’engin pourvu de « voiles » qui pousseront le vaisseau avec des faisceaux lumineux pourra en effet accélérer à la hauteur de 20 % de la vitesse de la lumière. La technologie utilisée pour y arriver est considérée comme soit déjà existante, soit inventée dans un futur très proche. Les personnes qui lancent le projet ne cachent pas combien il sera chronophage et coûteux, tellement coûteux qu’il est estimé que le coût total sera aussi élevé que celui mobilisé pour les plus grandes expériences scientifiques qui opèrent aujourd’hui. Mais le coût de production de la puce qui se trouve au cœur de chaque Nanocraft coûte aussi cher que le coût de production d’un iPhone.

Le comité qui s’occupe du projet Breakthrough Starshot est composé de Hawking, Milner et de Mark Zuckerberg qui se trouve à la tête de l’empire Facebook. On peut noter que Hawking et Milner avaient déjà travaillé ensemble pour le projet Breakthrough Listen en juillet dernier. Ce projet qui avait été annoncé comme la recherche la plus puissante de vie extraterrestre va sonder un million d’étoiles dans la Voie Lactée en se concentrant sur les étoiles plus proches de la Terre. Ce projet en 10 ans va aussi analyser les 100 galaxies les plus proches de la nôtre à la recherche de quelque trace de vie intelligente que ce soit. Le Nanocraft dont le projet a été annoncé le 12 avril pourra quant à lui prendre des clichés de planètes possibles et relever d’autres données scientifiques. Pour Milner « si cette mission est un succès, elle nous en dira autant sur nous-mêmes qu’à propos d’Alpha Centauri. » De son côté le milliardaire travaille d’ailleurs sur un autre projet, le Breakthrough Message qui attribuera une récompense de un million de dollars pour les personnes qui auront réussi à confectionner des messages qui pourraient être envoyé dans l’espace pour s’adresser à des formes de vie intelligentes qui pourraient les écouter !

Sources : Space ; DailyMail

Notez cette actu