in

Les 3 pesticides qui menacent les espèces en danger

Crédits : Chris Alberti / Flickr

Dans un rapport publié récemment par l’Agence gouvernementale américaine de protection de l’environnement (EPA), trois pesticides non-néonicotinoïdes sont pointés du doigt en raison de leur dangerosité sur la plupart des espèces menacées.

En France, la loi Biodiversité vient d’inclure l’interdiction des néonicotinoïdes, une classe de produits toxiques employée comme insecticides agissant sur le système nerveux central des insectes. Mais ils ne sont pas les seuls à agir de manière néfaste sur la biodiversité. En effet, un récent rapport de l’EPA, l’Agence gouvernementale américaine de protection de l’environnement, vient de désigner trois pesticides non-néonicotinoïdes comme extrêmement dangereux pour la plupart des plantes et des animaux menacés, listés dans les espèces en danger par l’Endangered Species Act.

Trois produits pour trois impacts différents, mais tous énormes sur près de 1 800 espèces répertoriées. Ainsi, les effets nocifs du malathion et du chlorpyrifos sont subis par 97 % de ces espèces, une quasi-totalité. Le troisième pesticide est le diazinon, dont les effets ont un impact nocif sur 79 % de ces espèces. « Pour la toute première fois, nous pouvons nous appuyer sur des données concrètes pour évaluer les risques d’utilisation des pesticides et leurs conséquences sur les grenouilles, les poissons ou les oiseaux », a déclaré Lori Ann Burd du Centre américain pour la biodiversité. Ces trois pesticides sont utilisés dans l’agriculture aux États-Unis et dans d’autres pays du monde.

Représentant un grand danger pour les espèces menacées, ce trio de pesticides, utilisé pour éloigner insectes, cafards ou fourmis, est également potentiellement dangereux pour l’Homme. En effet, le malathion et le diazinon, deux des trois produits pointés du doigt par l’EPA, ont été placés parmi la liste des produits « probablement cancérigènes pour l’Homme » par l’OMS. « Les risques que posent ces pesticides à la santé de nos enfants, des agriculteurs et de la vie sauvage, sont inacceptables, a déclaré Nathan Donley, l’un des scientifiques du Centre américain pour la biodiversité. Ces produits ne peuvent être utilisés sans limitation ».

Source : epa

Les 3 pesticides qui menacent les espèces en danger
Notez cette actu