in

Des chercheurs créent une main bionique d’un réalisme frappant !

Crédits Université de Seattle

Des universitaires américains ont mis au point une main bionique. Toujours à l’état de prototype, les résultats semblent encourageants : cette main serait capable de mouvements très réalistes.

Les personnes perdant un membre tel qu’une main ont besoin de la recherche pour trouver des solutions afin de retrouver de la mobilité. L’univers des prothèses évolue grâce à la robotique, car de nombreuses initiatives voient le jour.

Cependant, Zhe Xu et Emanuel Todorov de l’université de l’état de Washington à Seattle sont allés beaucoup plus loin en mettant au point une main bionique aux mouvements réalistes, à la manière d’une main humaine, comme l’indique le blog IEEE Spectrum traitant de robotique, dans un article du 18 février 2016.

« Les plus grandes difficultés dans la conception d’une main bionique résultent de notre compréhension limitée de la main humaine, du point de vue de l’ingénierie, et de notre capacité limitée à reproduire des caractéristiques biomécaniques grâce à un design mécanique traditionnel », introduction du rapport publié par les deux scientifiques. (PDF).

MjcyMDE4MQ

La grande difficulté, quant à la conception de cette main bionique, est le placement des différents éléments nécessaires à sa mobilité, tels que les articulations, les charnières, ou encore les moteurs. Et pour cause, ces éléments prennent plus de place que les os de la main. Les scientifiques ont pu imprimer des os en 3D et effectuer le scanner d’une main, ce qui a permis l’élaboration d’une structure idéale, en prenant en compte le caractère spécifique de certaines articulations.

« Le mouvement de notre pouce opposable repose par exemple sur la forme compliquée de l’os trapèze situé au niveau de l’articulation carpo-métacarpienne. À cause de la forme irrégulière de l’os trapèze, les emplacements exacts de cette articulation ne sont pas fixes. C’est pour cela qu’aucune main bionique anthropomorphique ne peut reproduire les mouvements naturels du pouce avec des articulations mécaniques traditionnelles, qui reposent sur une rotation fixe » explique Zhe Xu.

MjcyMDE4Mg

Le squelette a été agrémenté de tendons et de ligaments en polyéthylène haute densité, d’une dizaine de moteurs à la base de la main, ainsi que d’un réseau de câblage similaire aux canaux carpiens d’une main réelle. Cette main servira, selon les chercheurs, à travailler à l’amélioration des prothèses déjà existantes.

“Des matériaux compatibles peuvent déjà être imprimés pour former des os, des ligaments artificiels bio-dégradables ont déjà été utilisés pour remplacer des ligaments croisés antérieurs déchirés, des muscles humains ont été cultivés dans une boîte de petri, et des nerfs périphériques peuvent être régénérés sous certaines conditions. Toutes ces technologies prometteuses manquent d’une armature convenable pour la croissance de cellules greffées” conclut Zhe Xu.

MjcyMDE4Mw

Voici les capacités de cette main bionique en images :

Sources : IEEE SpectrumQuartzSlate

Crédit images : Rapport de l’université de l’état de Washington (PDF – 8 pages)

Notez cet article