in

Vous aimez le café amer, alors vous êtes peut-être sadique !

Crédits : NeuPaddy / Pixabay

Selon une nouvelle étude, les personnes ayant un goût prononcé pour l’amertume dans l’alimentation auraient également des tendances sadiques et machiavéliques dans leur comportement, bien plus que les autres. Aimez-vous le café serré?

Les chercheurs autrichiens de l’Université d’Innsbrück se sont intéressés aux amateurs de boissons (café) et autres aliments au goût amer. L’étude a été publiée dans la revue Appetite le 25 septembre 2015. Les résultats relayés dans les journaux britanniques The Daily Mail et The Independent stipulent que les personnes appréciant l’amertume ont plus de chance d’être enclines au machiavélisme, au narcissisme ou encore à la psychopathie. Il semblerait donc que ces personnes aient des prédispositions à être vaniteuses, égoïstes, fausses, ou encore à éprouver du plaisir quant au malheur des autres.

500 hommes et femmes ont été testés par les chercheurs autrichiens. Ces « cobayes » se sont vu proposer, à parts égales, des aliments salés, sucrés, acides et amers puis se sont vu demander d’appliquer une notation, de l’aliment préféré au moins apprécié. Par la suite, chacun des volontaires a répondu à quatre différents tests de personnalité.

Le premier test visait à mesurer le niveau d’agressivité de la personne tandis que le second évaluait le degré de narcissisme, de machiavélisme et de psychopathie. Le troisième test rendait compte de la stabilité émotionnelle de la personne et le dernier estimait sa tendance au sadisme.

L’expérience gustative et les tests de personnalité ont été comparés et le verdict des chercheurs est sans appel. Une personne n’appréciant aucunement les aliments au goût amer est plutôt gentille, coopérative et sympathique, tandis qu’une autre personne aimant cette fois l’amertume aurait des tendances prononcées au machiavélisme, au narcissisme, à la psychopathie et au sadisme. Une seconde étude sur 450 personnes aurait confirmé cette première approche.

Selon le Dr Sagioglou, un des meneurs de l’étude, manger des aliments amers peut être « comparé à un tour de montagnes russes » et attribué à des personnes « aimant des choses inspirant la crainte ».

Sources : France TV InfoThe Daily MailThe Independent

Notez cet article