in

Le cerveau des personnes âgées maitrisant les nouvelles technologies vieillit moins vite !

Crédits : HypnoArt/Pixabay

Une étude traitée dans un magazine américain suggère que les personnes du troisième âge ayant appris à se servir des appareils de type ordinateurs et smartphones ont des capacités cognitives supérieures à ceux qui ne les utilisent pas.

Votre grand-père ou grand-mère utilisent-ils des smartphones et des ordinateurs ? Souvent, ils fuient devant cet inconnu frustrant tandis que d’autres prennent leur courage à deux mains afin de franchir le cap. Il s’avère que pour ces derniers, maitriser ces technologies ont des effets positifs sur leur santé mentale, comme l’indique le magazine américain Quartz dans son article du 1er septembre 2015.

« Les défis que pose la technologie sont complexes et gratifiants, ils aident à booster les capacités cognitives. »

Le magazine américain s’est basé sur une nouvelle étude intitulée : Smarter every day: The deceleration of population ageing in terms of cognition, publiée dans le journal scientifique Intelligence (N°52 septembre/octobre). Ce travail de recherche a permis d’arriver à la conclusion suivante : les capacités cognitives des personnes âgées usant des nouvelles technologies commencent à décliner à un âge plus avancé encore.

Ainsi, il semble que, ce déclin cognitif survient entre 4 à 8 ans plus tard que dans la décennie précédente, selon des mesures effectuées durant les deux périodes. L’étude, dans ses recherches, n’a pas ignoré d’autres facteurs tels que l’éducation ou encore l’état de santé général. 2000 personnes de 50 ans au moins ont été testées en 2006, tandis qu’un éventail de 3000 personnes l’ont été en 2012, et ce dans deux pays (Allemagne et Angleterre). Les personnes testées en 2012 ont alors mieux réussi les tests de Q.I que ceux de 2006, mais également (et surtout) toute une pléiade de tests cognitifs que ceux de 2006.

« Dans de nombreux cas, les gens de 52 ans en 2006 avaient les mêmes scores que ceux de 60 ans en 2012. Leur niveau d’éducation n’avait pas tellement changé, mais nous pouvions voir que leur usage d’ordinateurs et de téléphones portables avait évolué. »

Cette corrélation semble bien fondée, mais nécessite de longues vérifications, selon Valeria Bordonea, Sergei Scherbova et Nadia Steiber, membres de l’équipe autrichienne à l’origine de l’étude.

Sources : Tribune de GenèveQuartz

Le cerveau des personnes âgées maitrisant les nouvelles technologies vieillit moins vite !
Notez cette actu