in

Le préservatif en spray, moyen de contraception du futur ?

Crédits : packagingoftheworld.com

Aux États-Unis, une jeune étudiante en design a mis au point le Girlplay, un prototype de contraceptif sous forme de spray au latex qui s’utilise comme un déodorant à appliquer sur les parties génitales, masculines comme féminines.

Le préservatif tel que nous le connaissons aujourd’hui est régulièrement associé à un manque de confort et reste peu apprécié des hommes. Alors, nombreux sont les concepts qui sont développés à travers le monde, bons ou mauvais. Ainsi, après le préservatif qui change de couleur au contact d’une IST, celui qui remplace le latex par l’hydrogel ou encore le Galactic Cap, voici le Girlplay, une sorte de préservatif en spray.

C’est Michele Chu, une jeune inventrice et étudiante en design au Pratt Institute à New York (États-Unis), qui a développé ce concept qui s’inspire directement d’un premier prototype allemand de 2008. Celui-ci n’avait pas vu le jour, car le latex pulvérisé prenait trop de temps pour sécher. Selon la jeune inventrice, « l’industrie du préservatif a besoin de fraîcheur ».

Il s’agit donc là d’un moyen de contraception qui se pulvérise directement sur les parties génitales, et qui s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Toujours au stade de prototype, des études et tests sont désormais nécessaires pour déterminer si le Girlplay offre une sécurité maximale pour les utilisateurs. Les couples précurseurs devront donc encore attendre avant de l’essayer, car aucune date de commercialisation n’a pour le moment été annoncée.

girlplay-4-810x539
Crédits : packagingoftheworld.com

Source : huffingtonpost

Le préservatif en spray, moyen de contraception du futur ?
Notez cette actu