in

La nécessité de boire huit verres d’eau par jour est un mythe

Crédits : ColiN00B / Pixabay

Si le fait de boire trop d’eau est risqué, et peut devenir mortel à partir de huit litres d’eau ingurgités par jour, le mythe qui veut que nous devons boire huit verres d’eau par jour pour ne pas être déshydratés n’est basé sur aucun fait scientifique.

S’il est un mythe ou une idée reçue qui perdure concernant la consommation d’eau, c’est celui qui dit qu’il faut boire huit verres d’eau par jour, plus précisément deux litres pour les femmes et deux litres et demi pour l’homme, afin de ne pas être déshydraté. Sauf que, comme le relève le New York Times, il n’existe aucune preuve scientifique de cela.

L’auteur de l’article avait déjà co-écrit un papier en 2007 sur les mythes médicaux, dont ces huit verres d’eau par jour, article largement médiatisé, mais qui n’avait fait aucune différence : le mythe a perduré. Pour nombre de scientifiques, celui-ci trouve son origine dans une recommandation nutritive de 1945, affirmant que le corps humain a besoin de 2,5 litres d’eau par jour. Beaucoup de personnes se sont accrochées à cette recommandation, ignorant une phrase qui pourtant faisait partie du sujet : « La plupart de cette quantité d’eau est présente dans ce que nous consommons déjà ».

Effectivement, la plupart de l’eau dont le corps a besoin se trouve dans ce que nous consommons, comme les fruits et légumes. Boire de l’eau est bien entendu la meilleure manière de s’hydrater, mais cette hydratation s’opère également lorsque nous consommons des jus, de la bière, du thé ou encore du café, boissons qui comptent donc dans les 2 litres recommandés par les autorités alimentaires. Ces boissons constituent également le rapport en eau nécessaire après une activité sportive, là où ne sont vantés que les bienfaits de l’eau, à boire en grande quantité.

Pour Aaron E. Carroll, auteur de l’article du New York Times et professeur en pédiatrie à l’Indiana University School of Medicine, « le risque de déshydratation est surévalué. Le corps humain est suffisamment bien pensé pour vous pousser à boire bien avant que vous soyez déshydraté ».

Des mythes tels qu’une consommation trop ou pas assez importante d’eau peut accroître le risque de mortalité par AVC ou d’attaque cardiaque, ou encore que l’on obtient une belle peau en consommant beaucoup d’eau, ont eux aussi été réfutés au cours de différentes études.

Source : Nytimes

Notez cet article