in

Chairolution, ou comment s’asseoir debout

Crédits : Capture vidéo

Une startup basée à Zurich a développé une paire d’exosquelettes destinés à soulager les employés travaillant en station debout sur de longues périodes, notamment les employés des usines. La technologie présentée se veut ergonomique, discrète et vise à augmenter la productivité tout en réduisant les risques d’accident dus à la fatigue sur ces postes.

Le travail debout prolongé est souvent synonyme de douleurs diverses et chroniques : les articulations compressées, le tassement des vertèbres et l’altération de la circulation sanguine sont autant de pathologies liées à ce mode travail particulier que l’on retrouve surtout dans l’industrie. De l’optimisation du poste de travail jusqu’aux nouveaux revêtements de sol, de nombreux remaniements ont été faits pour rendre moins pénible la charge de l’employé et, bien évidemment, le rendre plus productif.

Créée en 2013, la toute jeune société suisse Noonee tente d’apporter sa pierre à cet édifice en présentant la chairlesschair, littéralement la chaise sans chaise. L’innovation prend la forme d’exosquelettes attachés à l’arrière de la jambe, permettant à son porteur de reposer son corps comme dans une véritable position assise ; des vérins conçus pour supporter 100 kilos par jambe peuvent être verrouillés à tout moment par l’utilisateur, qui peut ainsi alterner moins douloureusement les postures de mouvement et d’immobilisme.

L’ensemble ne dépasse pas les deux kilogrammes grâce à une structure en aluminium et possède une autonomie de huit heures via une batterie de 9 volts.

Sources : Noonee, creapills

Chairolution, ou comment s’asseoir debout
Notez cette actu