in

La ville de San Francisco bannit les bouteilles d’eau en plastique

Crédits : Ben_Kerckx / Pixabay

Grande première pour une ville américaine de cette taille, la vente de bouteille en plastique sera interdite à San Francisco dès octobre 2014. Cependant, il y a quelques précisions à donner sur ce projet qui fait partie d’une vaste action menée des autorités pour rendre la ville plus verte.

“Les bouteilles d’eau en plastique ont un coût environnemental incroyable et considérable, il faut 1000 ans pour qu’une bouteille d’eau en plastique se dégrade. La production, la vente et le transport de bouteilles d’eau à usage unique conduit aussi à une dépendance supplémentaire aux carburants fossiles”, propos tenus par David Chiu, acteur de la mesure et membre du Conseil de surveillance.

La production, la distribution et le traitement des bouteilles en plastiques dès leur fin de vie consomment près de 2000 fois plus d’énergie que l’eau du robinet tandis que la ville en consommerait environ 15 millions d’unités en moyenne chaque année. Au-delà du coût environnemental lié à leur création, les bouteilles d’eau en plastique sont en soi un réel problème puisque des dizaines de millions d’entre elles atterrissent dans les décharges et dans l’océan chaque année.

À compter d’octobre 2014, la ville de San Francisco, par le biais du “Board of Supervisors” (Conseil de surveillance), n’autorisera plus ses commerçants à vendre, avec quelques exceptions néanmoins, des bouteilles d’eau en plastique d’une contenance maximale de 21 onces soit environ 600 ml. Cette interdiction prendra effet dans les lieux publics et pendant les événements publics. Une précision est à apporter quant à l’application de l’interdiction : les événements se déroulant en plein air ainsi que les vendeurs de nourriture ambulants devront se conformer à la restriction avant octobre 2016, tandis que les événements qui attirent habituellement plus de 250 000 personnes comme la Gay Pride auront jusqu’à janvier 2018 pour se soumettre à la loi. À savoir que certains événements sportifs ainsi que l’aéroport de San Francisco n’auront aucunement besoin de respecter cette interdiction.

Malgré cela, il est possible de se poser une question : Pour quelle raison seule l’eau est-elle soumise à cette interdiction tandis que les sodas et autres boissons sucrées pourront continuer à être vendus en bouteille plastique ? « Cela réduit vraiment l’opportunité des individus à choisir la boisson emballée la meilleure pour la santé, qui est l’eau en bouteille », a déclaré Christopher Hogan, un porte-parole de l’International Bottled Water Association.

Source : Actualités News EnvironnementNovae

Notez cet article