in

14 superaliments pour une longévité accrue !

Crédits : Pexels / Pixabay

Pour les besoins d’une émission télévisée, un cuisinier a fait le tour du monde à la recherche des ingrédients apportant santé et longévité. Focus sur cette enquête culinaire!

Jamie’ s Superfood est une émission de TV culinaire diffusée sur la chaine britannique Channel 4. Le Naked Chef sillonne le monde à la recherche des populations en meilleure santé et ayant une longévité accrue en terme d’espérance de vie. Grèce, Japon et Costa Rica en autres, ces destinations sont les points de chute d’une enquête visant à comprendre quel genre de nourriture (et boissons) peuvent faire de l’Homme un centenaire en pleine santé.

« Pas question ici de baies de Goji et autres jus verts. Mais plutôt de cuisiner intelligemment avec des aliments simples… Tous sont des ingrédients simples qui permettent de préparer les plats les plus simples et les plus savoureux que je n’ai jamais goûtés » estime le Naked chef de « Jamie’s Superfood ».

Une liste de 14 superaliments a été retenue, dont certains font déjà partie de notre cuisine quotidienne :

  1. Les œufs sont source de vitamines, protéines et minéraux. Ils contiennent des vitamines D, E, K et des minéraux tels que le fer et le phosphore. De plus, les œufs sont chargés en iode, essentiel au bon fonctionnement de la thyroïde, mais également en sélénium, un antioxydant.
  2. La féta est un fromage célèbre venant de Grèce et élaboré avec du lait de chèvre. Il contient évidemment du calcium, mais également des protéines, du lactose, de la vitamine D et du phosphore.
  3. Le poisson est un allié minceur et santé, riche en phosphore, pauvre en (mauvaise) graisse, contient des protéines et des oligo-éléments, comme le zinc, le cuivre, l’iode, le sélénium et le fluor, utiles au cerveau et au système nerveux.
  4. Les patates douces limiteraient le risque de cancer de la prostate et de la vésicule biliaire, ainsi que de maladies cardio-vasculaires. Elles sont riches en vitamines A et B6, en cuivre et en manganèse.
  5. Les légumes et herbes sauvages. Selon Consoglobe, se nourrir de plantes et légumes sauvages est intéressant, à la fois pour leurs saveurs variées et leurs apports vitaminés ainsi qu’en sels minéraux.
  6. Le tofu ne contient aucune graisse. Élaboré à partir de graines de soja, il est une bonne source de protéines et une alternative intéressante pour les végétariens.
  7. Les haricots noirs ont également une forte teneur en protéines. Très bon marché, ils ont des propriétés anti-cancer. Ils contiennent beaucoup de fibres et de minéraux comme le magnésium, le phosphore, le fer ou le manganèse, de vitamine B1, ainsi que des omégas 3.
  8. Les noix. Ces oléagineuses sont riches en antioxydants et en oméga-3. Elles contiennent également de l’arginine, aidant à une bonne circulation sanguine.
  9. Les fruits frais sont riches en vitamines, en minéraux, et en fibres. Depuis 2001, les pouvoirs publics préconisent d’en manger cinq par jour minimum.
  10. Les algues d’eau douce ont des vertus revitalisantes. Que ce soit la spiruline (pour les sportifs), la klamath (antistress), ou encore la chlorella éliminant les métaux lourds, chaque algue a sa fonction !
  11. Le riz sauvage était très consommé par les civilisations amérindiennes. Très protéiné, il contient également un acide aminé absent du riz blanc, la lysine, un élément essentiel pour l’entretien des tissus et des os du corps humain. De plus, il a une très forte teneur en fibre, près de quatre fois supérieure au riz blanc. Enfin, le riz sauvage est un excellent fournisseur de phosphore, de manganèse, de fer, de zinc, de cuivre et de vitamines B.
  12. L’ail se consomme cru (pour une optimisation de ses propriétés) ou cuit (pour sa facilité de consommation), et a de multiples vertus : antibactérien, antifongique, antiviral, anticholestérol, et anticancer.
  13. La crevette. Ce crustacé est riche en protéines et Oméga 3 et faible en calories et en gras saturés. Il est également riche en sélénium, astaxanthine et coenzyme 10, tous considérés comme antioxydants.
  14. Les piments sont source d’antioxydants comme la capsaïcine, alors que certaines variétés sont une bonne source d’alpha-tocophérol, une forme de vitamine E. Certains le disent aphrodisiaque, alors que d’autres vantent ses vertus digestives

Sources : Le VifPsychologiesConsoglobe