in

10 incroyables phénomènes naturels

Crédits : andreymlanhi / Pixabay

La force de la nature peut être aussi menaçante qu’éblouissante. Aujourd’hui, la planète grouille de phénomènes naturels étranges, la plupart du temps expliqués mais surprenants car extrêmement rares. Des trous bleus aux pierres qui se déplacent toutes seules, voici 10 des phénomènes naturels les plus extraordinaires.  

1. Les pierres mouvantes 

La vallée de la Mort, en Californie, donne lieu à un des phénomènes les plus connus : des pierres mouvantes. En effet, des roches se déplacent en laissant de longues traces le long du sol lisse de la vallée, sans intervention de l’homme ou d’un animal. Un phénomène qui n’a trouvé d’explications que récemment, suite à une expérience de l’institut d’océanographie Scripps de San Diego. Ce serait en fait le vent qui pousse les pierres pendant la période froide où une fine couche de glace recouvre la zone.

2. La foudre de Catatumbo

L’orage de Catatumbo est un phénomène météorologique assez particulier qui se produit au nord-ouest du Venezuela. En effet sa durée et son intensité sont impressionnantes puisque l’orage se déchaine environ 6 mois chaque année (soit 160 nuits) et la foudre tombe à un rythme effréné de 280 éclairs par heure pendant 10 heures d’affilée.

3. Les bulles gelées du lac d’Abraham

Le lac d’Abraham semble avoir été figé dans le temps. De magnifiques colonnes blanches composées de bulles gelées apparaissent sous la surface. Derrière ces sculptures de glace se tient un phénomène météorologique étonnant, voire même inquiétant. En effet ces bulles sont en fait des petites réserves du gaz provenant des profondeurs du lac. Ce gaz est en fait le méthane, un gaz très inflammable.

 4. La grotte lumineuse en Nouvelle-Zélande

La Waitomo Glowworm Caves est une grotte connue pour sa population importante de vers luisants qui illumine ses parois. Ce sont d’énormes larves de mouche qui vivent exclusivement en Nouvelle-Zélande et que l’on appelle les Arachnocampa Luminosa. La lumière est en fait générée par les très grands filaments gluants qui sont suspendus à la voûte par la larve. Ils lui permettent d’attirer et capturer ses proies.

5. La “porte de l’enfer”

Au Turkménistan, un gouffre s’embrase de façon continue depuis 45 ans. Bien qu’il s’agit d’un phénomène naturel, il a en fait été provoqué par l’Homme. Suite à un forage, le sol s’est ouvert sur une immense cavité souterraine d’environ 50 mètres de diamètre. Afin d’éliminer le gaz à l’intérieur, le cratère avait volontairement été enflammé. Résultat 45 ans plus tard, il brule toujours.