in

Sur cette exoplanète, une année dure seulement 19,5 jours !

Crédits : Wikimedia Commons / ESO

Une équipe d’astronomes indiens annonce la découverte d’une exoplanète en orbite autour d’une étoile ressemblant au Soleil et localisée à environ 600 années-lumière. La planète – nommée EPIC 211945201b ou K2-236b – est environ 27 fois plus massive que la Terre, et fait un tour complet de son étoile en 19,5 jours terrestres.

L’équipe dirigée par Abhijit Chakraborty, du Laboratoire de recherche physique (PRL) à Ahmedabad (Inde) aura passé un an et demi à l’Observatoire infrarouge de Guru Shikhar du Mount Abu (au nord du pays) pour étudier les changements de luminosité provenant de l’étoile hôte de la planète EPIC 211945201 ou K2-236. Ce nouveau monde, probablement une géante de gaz, est sept fois plus proche de son étoile que la Terre du Soleil. La température en surface pourrait donc atteindre les 600 degrés Celsius, selon les chercheurs. Nous savons par ailleurs que cette nouvelle exoplanète est environ 27 fois plus massive que la Terre, et que son rayon est environ six fois plus grand. Naturellement, la proximité de son étoile hôte rend la planète inhabitable. Vous retrouverez néanmoins tout ce beau monde à environ 600 années-lumière de la Terre.

Comparaison de la taille de K2-236b par rapport à la taille de la Terre. Crédits : ISRO

Les scientifiques ont par ailleurs été en mesure de déduire quels éléments peuvent être trouvés sur cette planète. Les analyses laissent à penser que la glace, les silicates et la teneur en fer représentent au moins 60 à 70 % de la masse totale.

Au-delà de la découverte, cette nouvelle annonce nous montre que l’Inde dispose aujourd’hui de la technologie et de l’expertise nécessaires pour confirmer l’existence d’exoplanètes par leurs propres moyens. L’Organisation indienne pour la recherche spatiale (ISRO) a en effet réalisé de grands progrès ces dernières années en établissant de nouveaux records pour les lancements de satellites et en plaçant une sonde en orbite autour de Mars – le tout pour des prix considérablement réduits.

Vous retrouverez tous les détails de cette découverte dans The Astronomical Journal.

Source