in

L’un des plus beaux fossiles de tyrannosaure rex découvert à ce jour est visible au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris

Crédits : Muséum national d'Histoire naturelle de Paris

Le temps de l’exposition « Un T.Rex à Paris » (du 6 juin au 2 septembre 2018), le Muséum national d’Histoire naturelle de Paris va présenter l’un des plus beaux fossiles de tyrannosaure rex découvert à ce jour. Il s’agit de la première exposition en France de ce spécimen.

Le squelette exposé appartient à une femelle nommée Trix. Celle-ci a été découverte en 2013 dans le Montana (États-Unis). Elle est âgée de 30 ans  – si l’on excepte les 67 millions d’années qui nous séparent de la fin du Cétacé – et sera présentée en position bondissante dans l’imposante Galerie de Minéralogie et de Géologie. Sa tête d’un mètre cinquante de long, et surtout son imposante dentition seront à hauteur du visiteur. Cependant ne vous y trompez pas, les dimensions de ce tyrannosaure rex sont de 12,5 mètres de long pour atteindre 4 mètres de hauteur.

trex dinosaure
Crédits : © MNHN – A. Iatzoura

Ce que ce fossile a de particulièrement impressionnant, c’est son état de conservation. Et pour le rendre encore plus impressionnant, une immersion à base de lumière, de son et de plusieurs activités interactives a été imaginée par le musée.

Au fur et à mesure de l’exposition, vous pourrez découvrir son anatomie et son régime alimentaire. Pour l’occasion, le musée n’a pas hésité à ressortir un squelette d’hadrosaure (Edmontosaurus annectens) découvert il y’a plus de 100 ans et jamais exposé depuis. Il était la proie préférée de Trix. Une série de moulages imitant la rugosité des écailles a aussi été réalisée pour que le visiteur puisse découvrir la peau d’un dinosaure au toucher.

Suite à l’étude des os, d’autres informations sur la vie de ce spécimen ont été découvertes. Par exemple, on sait que Trix était une guerrière : sur son crâne sont présents des trous qui ont été faits par un autre spécimen à la suite d’une morsure. 

L’exposition est particulièrement orientée pour intéresser les enfants. Pour l’occasion, le musée a  en effet mis en place pour eux un chantier de fouilles aux Jardins des Plantes afin qu’ils puissent découvrir le métier de paléontologue. L’enfant pourra creuser, trouver, mais aussi repartir avec le fossile exhumé. 

Source : Musée nationale d’Histoire naturelle – francetvinfo

Articles reliés : 

Des chercheurs sont parvenus à reproduire le cri du tyrannosaure rex !

Pourrions-nous échapper à un T-Rex qui nous pourchasse ?

L’un des fossiles de T-Rex les plus complets découvert dans l’Ouest américain