in

Mieux dormir le week-end peut-il réduire le risque de mort prématurée ?

dormir lit
Crédits : PxHere

Le week-end est idéal pour faire la fête, mais également pour se reposer après une dure semaine. Une récente étude encourage d’ailleurs vivement les personnes à bien dormir durant le week-end sous peine de voir augmenter le risque de mourir prématurément.

Une récente étude pilotée par l’Institut Karolinska (Suède) estime que les personnes de moins de 65 ans dormant moins de cinq heures par nuit durant le week-end s’exposent à une augmentation du risque de mort prématurée. Ces recherches publiées dans le Journal of Sleep Research ce 22 mai 2018 ont pris en compte des données concernant environ 30 000 personnes ayant fait l’objet d’un suivi pendant 13 ans.

Trop dormir n’est pas bon pour la santé, cela est un fait. Cependant, ne pas assez dormir l’est également, et pour les chercheurs il faut insister sur le sommeil durant le week-end. En effet, le risque de mortalité d’une personne dormant moins de cinq heures (ou plus de neuf heures) par nuit est plus élevé que celui des personnes dormant six à sept heures par nuit durant la semaine. Il s’agit d’une conclusion formulée après avoir pris en compte de nombreux facteurs tels que l’indice de masse corporelle (IMC), la consommation de tabac, d’alcool ou de caféine, le genre, la situation professionnelle ainsi que le niveau d’instruction.

Torbjörn Åkerstedt, professeur de neurosciences ayant dirigé l’étude, estime que ces résultats viennent compléter d’autres conclusions obtenues lors de recherches antérieures portant sur le lien entre la durée de sommeil et une mortalité prématurée. Cependant, il n’avait jamais été spécialement question d’un intérêt pour le sommeil durant le week-end, comme c’est le cas dans cette récente étude.

En définitive, les chercheurs vont plus loin et affirment que le fait de dormir peu durant la semaine ne serait pas un facteur de mortalité prématurée dans le cas où l’on se rattraperait le samedi et le dimanche avec de longues nuits de sommeil. Que l’on y croie ou non, il s’agit en tout cas d’une bonne raison de plus de faire la grasse matinée durant le week-end !

Sources : Mirror UKMashable