in

C’est quoi la géodésie ?

Crédits : Flickr

Largement utilisée dans les différentes formes de cartographie, la géodésie est une science s’intéressant à la taille et à la forme de notre planète, mais également à la mesure de la position et du mouvement de points sur Terre.

Dans l’émission de radio Cartographie : comment mettre le monde à plat ? diffusée sur France Culture en avril 2018, le rôle de la géodésie concernant la cartographie à travers l’Histoire est largement expliqué. Le fait est que cette science n’a jamais, depuis des siècles, cessé de se développer et de permettre une vision du monde toujours plus claire et précise.

Si les hommes ont tout d’abord cru que la Terre était un disque placé au centre de l’Univers, des savants tels que Pythagore et Thalès ont prouvé son caractère sphérique aux Ve et VIe siècles. Cependant, on considérait encore à cette époque que l’Univers tournait autour de la Terre, et il aura fallu attendre près d’un millénaire – c’est-à-dire le XVIe siècle – pour que Copernic prouve l’inverse.

Le fait est que la première méthode géométrique de calcul géodésique est apparue au IIIe siècle avant J.-C. grâce aux travaux d’Ératosthène de Cyrène. Il est tout simplement le premier à avoir calculé la circonférence de la Terre avec une marge d’erreur assez faible par rapport aux mesures d’aujourd’hui. Des améliorations ont constamment été apportées avec le temps, que ce soit au niveau des modes opératoires directement sur le terrain ou au niveau de la précision des calculs et méthodes.

Évidemment, la cartographie est bien plus ancienne que la géodésie. Celle-ci serait apparue vers 2400 avant J.-C., et la Rome Antique cartographiait déjà ses conquêtes au premier millénaire avant J.-C. Cependant, sans l’apparition de la géodésie, il n’aurait jamais été possible de savoir que la Terre est ronde ou de connaitre sa taille et son champ de gravité, alors que des inventions actuelles telles que le GPS – pour ne citer qu’elle – n’auraient jamais vu le jour.

Source