in

Voici à quoi ressemble le Soleil sur chaque planète de notre système solaire

Ron Miller

Notre système solaire est unique, et ponctué de mondes aussi différents les uns que les autres. Mais nous ne serions pas là sans notre étoile, qui régit toute cette mécanique. Si nous sommes habitués à voir le Soleil tous les jours – ou presque – depuis notre planète, il est intéressant de se demander à quoi il pourrait ressembler depuis les autres planètes.

Une série de visualisations de notre étoile, signées de l’artiste et illustrateur Ron Miller, nous permet aujourd’hui de le faire. L’homme a passé plus de 40 ans à illustrer les royaumes obscurs de l’espace à la fois proche et lointain, imaginant les représentations les plus réalistes du Soleil, vues de ces mondes. « J’ai veillé non seulement à ce que le Soleil soit représenté de manière réaliste », dit-il, « mais aussi les planètes et les quelques lunes ».

Malgré le fait que Pluton (oui, elle est représentée) soit, à son point le plus éloigné, à 7,5 milliards de kilomètres de la Terre, le Soleil semble encore particulièrement brillant à cette distance. « Sur Pluton, les niveaux de lumière autour de vous ressembleraient au crépuscule, ici sur Terre, mais le Soleil lui-même serait toujours un objet très brillant – juste plus petit ». Le fait que même sur Pluton notre étoile soit toujours aussi brillante est un témoignage remarquable de la puissance de notre four stellaire thermonucléaire le plus proche.

Mercure, à 58 millions de km du Soleil

Ron Miller

Vénus, à 108 millions de km du Soleil. Son atmosphère est épaisse, suffocante et riche en dioxyde de carbone.

Ron Miller

Le Soleil depuis la Terre, à 150 millions de km environ

Ron Miller

Ici le Soleil depuis la planète rouge, Mars, à 228 millions de km de distance

Ron Miller

Jupiter, vue de sa lune Europe, avec en arrière-plan le Soleil à 779 millions de km

Ron Miller

Le Soleil depuis Saturne, à 1,43 milliards de km

Ron Miller

Le Soleil, vu de l’une des lunes d’Uranus à 2,88 milliards de km

Ron Miller

Neptune (vue de la lune de Triton), qui est à 4,5 milliards de kilomètres du Soleil. Les geysers cryovolcaniques couvrent l’horizon.

Ron Miller

Et enfin depuis la planète naine Pluton, à 5,91 milliards de km du Soleil

Ron Miller

Source