in

Un jeune T-Rex incroyablement bien conservé a été retrouvé aux États-Unis

Les restes de ce qui est probablement un jeune T-Rex ont été découverts dans la formation Hell Creek du Montana. Crédit: David Burnham

Une équipe de paléontologues américains annonce la découverte dans le Montana du fossile incroyablement bien conservé d’un jeune T-Rex (Tyrannosaurus rex). Une découverte qui permettra d’en apprendre davantage sur l’espèce, alors en pleine croissance.

Les scientifiques n’ont à ce jour découvert qu’une poignée de fossiles qui semblent être les restes de très jeunes Tyrannosaurus rex. Mais depuis trois décennies maintenant, d’autres paléontologues soutiennent que ces fossiles sont en fait issus d’un type apparenté – mais différent – de dinosaures, qu’ils ont surnommé Nanotyrannus. Mais à l’heure actuelle, les chercheurs n’ont pas étudié suffisamment de fossiles pour résoudre le dilemme. « Nous n’avons pas beaucoup de spécimens juvéniles de Tyrannosaurus rex », explique à Newsweek Randall Irmis, du musée d’histoire naturelle de l’Utah. « Avoir un troisième fossile pourrait vraiment faire une grande différence ».

Les chercheurs ont découvert les restes de la redoutable bête dans la fameuse formation Hell Creek du Montana, une étendue rocheuse pleine de fossiles de dinosaures. De tous les T-Rex juvéniles de Hell Creek, celui-ci est probablement le « mieux conservé et le plus complet », note Kyle Atkins-Weltman, du muséum d’histoire naturelle de l’Université du Kansas. Le fossile du jeune T-Rex a été retrouvé en juin 2016, mais l’équipe n’a eu le temps que de déterrer l’ilium du dinosaure (la partie supérieure de l’os iliaque), avec toutes les dents intactes (certaines de 5 centimètres de long), ainsi que des morceaux de l’une de ses pattes et de ses hanches. Les plaques de roche excavées comprennent également une tortue presque complète et des morceaux de poisson et d’autres dinosaures. Les chercheurs ont également retrouvé la mâchoire d’un mammifère placentaire.

Selon les premières analyses, ce jeune T-Rex aurait vécu il y a environ 67 millions d’années. Il mesurait probablement un peu plus de 5 mètres de long, et avait « peut-être 6 ou 7 ans, peut-être 8 », note le chercheur. Quant à savoir s’il s’agit réellement d’un jeune T-Rex et non d’un Nanotyrannus, il faudra sans doute encore d’autres analyses pour le certifier.

Source