in

La technologie étonnante de Black Panther est plus réaliste que vous ne le pensez

Crédits : Black Panther, le film

Black Panther est officiellement un phénomène culturel et un succès au box office. Le blockbuster afro-futuriste prend place au royaume du Wakanda. Il s’agit d’une nation africaine fictive qui est, d’un point de vue technologique, à des années-lumière du reste du monde. Mais cette technologie tant appréciée à l’écran est-elle finalement réaliste ?

Dans le film à succès Black Panther, le royaume de Wakanda est un véritable « pays des merveilles technologiques ». Vous y retrouverez des aéronefs autonomes, des voitures et des avions pouvant être télécommandés via des interfaces de réalité virtuelle (VR), des affichages holographiques haute définition ou encore des systèmes de train à lévitation magnétique. Il y a aussi le costume Black Panther porté par King T’Challa (Chadwick Boseman), qui améliore sa force, sa vitesse et son invulnérabilité. Il est également capable d’absorber et de libérer d’énormes quantités d’énergie cinétique. En réalité, une grande partie de ce qui est vu à l’écran dans Black Panther est fondée sur les technologies utilisées aujourd’hui.

Lors d’un rassemblement d’experts baptisé « The Science of Black Panther » ayant eu lieu le 30 mars dernier, des chercheurs ont partagé leurs réflexions sur le film – et en particulier sur la technologie issue du vibranium, la plus grande ressource du Wakanda. Dans le monde de Black Panther, le Wakanda est sans doute un leader mondial dans la réalisation technique – quoique dans le secret – grâce à cet élément fictif. L’idée qu’un élément rare ne puisse être trouvé que dans un pays africain n’est pas inhabituelle : d’autres éléments tels que le chrome et le titane sont abondants en Afrique, note Lynnette Drake, cheffe de projet en ingénierie environnementale pour Lockheed Martin.

Au Wakanda, l’une des réalisations technologiques les plus remarquables est sans doute la lévitation magnétique, que l’on peut déjà observer dans les trains à grande vitesse actuellement en service au Japon, en Chine et en Corée du Sud. « La suspension des trains réduit magnétiquement la friction, ce qui leur permet de voyager à des vitesses incroyables », explique Charles Johnson-Bey, directeur de l’ingénierie et de la technologie chez Lockheed Martin.

Pendant ce temps, les biocapteurs du costume de T’Challa imitent les nanomatériaux portables et flexibles qui surveillent les fonctions corporelles telles que la fréquence cardiaque, et envoient des informations sans fil aux ordinateurs ou aux smartphones. « Le costume offrant une force et une agilité accrues s’apparente également à des exosquelettes qui augmentent la puissance et la stabilité des porteurs », ajoute Johnson-Bey. Le fait de pouvoir déployer le costume de T’Challa à partir de son collier est en revanche au-dessus de nos capacités d’aujourd’hui – « mais le fait que personne ne sache encore comment le faire ne signifie pas que c’est impossible », souligne le chercheur.

En attendant, vous retrouverez le Wakanda et Black Panther dans le très attendu Avengers : Infinity War, qui sortira le 25 avril prochain dans toutes les salles françaises. On a hâte.

Source