in

La NASA veut concevoir un avion franchissant le mur du son de manière silencieuse !

Crédits : capture Youtube / NASA Video

L’agence spatiale américaine s’est associée avec Lockheed Martin pour concevoir un avion supersonique qualifié d’ultra-silencieux. Celui-ci est prévu pour dans trois ans à peine, alors que la NASA désire signer le retour du vol supersonique commercial.

La nouvelle a été dévoilée dans un communiqué officiel de la NASA publié le 3 avril 2018. Lockheed Martin, la première entreprise américaine et mondiale de défense et de sécurité, a signé un énorme contrat de 247,5 millions de dollars avec l’agence spatiale américaine. Le but ? Assurer la conception, la construction et le test du nouvel avion de la lignée des légendaires X-planes de la NASA.

Comme l’indique la NASA, l’avion devrait faire le « bruit d’une porte de voiture qui se ferme », si bien sûr tout se déroule comme prévu. Il s’agit de ne pas dépasser les 75 décibels à une vitesse de 1560 km/h et à une altitude d’environ 16 800 mètres, rien que ça ! Dans une vidéo publiée sur YouTube et visible en fin d’article, nous pouvons déjà prendre connaissance de la forme de l’engin : celui d’un genre de stylet !

Il faut savoir que le budget a été signé de la main de Donald Trump, et que le projet devrait selon lui être synonyme d’un nouveau marché offrant la perspective de nombreux nouveaux emplois. Le but final est de réhabiliter le vol supersonique commercial qui avait pris fin en 2003 avec le dernier vol du Concorde.

Alors que les premiers tests grandeur nature sont prévus pour 2021, la NASA désire effectuer des vols au-dessus de certaines villes américaines dès 2022, ce afin de récolter l’avis des habitants ainsi que de nouvelles données. Après la finalisation de ce nouvel avion, il faudra encore attendre l’aval des autorités régulant l’aviation civile, et éventuellement compter sur d’autres entités travaillant sur le même genre de projet, à savoir Virgin Galactic et Spike Aerospace.

Sources : Sciences et AvenirL’Usine NouvelleNext Impact