in ,

Est-il possible d’avoir le même génome qu’un inconnu ?

Crédits : Public Domain Pictures

En théorie, deux personnes sans aucun lien de parenté pourraient avoir le même génome. Cependant, en ce qui concerne les probabilités qu’une telle chose se produise, autant dire qu’il y a bien plus de chances de gagner le pactole au loto !

« Tous les hommes ont en commun une grande partie de leur génome : le nombre de chromosomes (46 chez l’espèce humaine), la structure générale du génome et en particulier la position des gènes sur les chromosomes, la longueur et une bonne partie de chaque gène. Seule une petite partie du génome diffère d’un individu à l’autre. En moyenne, il existe une différence tous les mille nucléotides »
, selon la définition partielle extraite des FAQ du site de la Cité des sciences et de l’industrie.

Les nucléotides sont des molécules organiques à l’origine de l’ADN, situées au cœur de nos cellules et comportant pas moins de 3 milliards de paires de bases. Par ailleurs, ces paires de bases sont chacune composées de deux bases complémentaires. Ainsi, la probabilité qu’il existe deux séquences d’ADN identiques est incroyablement infime, soit une sur 46 milliards ! Il s’agit alors d’un nombre désespérément proche de zéro.

En revanche, ce résultat exclut le fait que l’ADN entre les humains est en réalité très proche, à raison de 99,9 %. Il faut donc avoir connaissance que la différence entre deux personnes se situe dans le 1 % restant, ce qui représente tout de même près de 6 millions de bases. Ainsi, un second calcul donne un autre résultat bien moins élevé, mais tout aussi astronomique à notre échelle, c’est-à-dire une probabilité de 1 sur 46 millions !

En définitive, la recherche d’un individu ayant la même séquence d’ADN que nous est peine perdue, puisque cette personne n’est assurément pas née – et ne naîtra sans doute jamais. Pour nous aider à relativiser, il est dans ce cas opportun de se rappeler cette donnée : nous avons 24 fois plus de chance de trouver les 5 bons numéros au loto (probabilité : 1 sur 1 906 884) que de trouver une personne ayant le même ADN que nous !

Source