in

Des chercheurs impriment des structures liquides en 3D !

Crédits : capture Youtube / Berkeley Lab

Des scientifiques américains espèrent pouvoir un jour fabriquer des appareils électroniques liquides. Pour l’instant, ces derniers sont déjà capables d’imprimer en 3D des structures entièrement faites de liquide.

Dans une publication de la revue Advanced Materials du 24 mars 2018, les chercheurs de l’Université Lawrence-Berkeley (États-Unis) affirment avoir imprimé des tubes d’eau d’un millimètre d’épaisseur pouvant être étirés en spirale sur plusieurs mètres. Pour ce faire, une imprimante 3D classique a été utilisée, simplement équipée d’une seringue destinée à injecter de l’eau dans une cuve remplie d’huile de silicone.

Dans l’eau utilisée pour l’expérience, les chercheurs ont ajouté des nanoparticules d’or ainsi que des polymères ligands, c’est-à-dire ayant des atomes s’associant à un atome de métal. Ainsi, les ligands se collent à l’or, créant une gaine de nanoparticules empêchant l’eau de se transformer en gouttelettes. Selon les chercheurs, ce « supersavon nanoparticulaire » est un tensioactif, réduisant les tensions de surface des liquides avec lesquels ce dernier entre en contact.

L’association entre les ligands et les nanoparticules d’or engendre une vitrification, ce qui permet aux tubes de garder la forme reçue lors de l’impression. Les chercheurs ont ainsi intégré ce matériau à une imprimante 3D, et ont pu programmer des formes afin d’imprimer diverses structures.

Alors que cette technique n’en est encore qu’au stade de l’expérimentation, l’espoir est permis concernant l’apparition future de ce que les chercheurs nomment « l’électronique liquide ». En effet, les scientifiques nourrissent l’espoir de pouvoir à l’avenir imprimer des dispositifs électroniques liquides prenant la forme voulue, qu’il sera possible d’intégrer à des appareils extensibles.

Enfin, ces recherches rappellent d’autres expériences menées par des chercheurs de l’Université de Floride. Dans la publication du 10 mai 2017 dans la revue Science Advances, il était alors question d’utiliser l’impression 3D de silicone liquide pour créer des outils médicaux en quelques heures !

Sources : Motherboard3Dnatives