in ,

Ce robot peut vous remplacer au bureau !

Crédits : Awabot

Une partie des salariés de chez Orange expérimente actuellement l’utilisation de robots, présents à leur place dans les locaux de la société. Selon Orange, il s’agit d’une nouvelle façon d’appréhender l’environnement de travail.

Actuellement, une première phase d’expérimentation est menée sur le site technique d’Orange à Lannion (Côtes-d’Armor). Le géant des télécommunications avait fait une promesse aux salariés : leur permettre de travailler depuis leur domicile et de contrôler à distance un robot qui fera acte de présence pour eux.

Pour ce faire, Orange a acheté plusieurs dizaines de robots Beam+ commercialisés par la société Awabot, présentés comme étant des «robots de télé-présence mobile haute performance». Ces machines à deux roues se déplacent dans les locaux et comportent également deux caméras retransmettant leur environnement. Cependant, Orange assure que le but n’est pas ici de remplacer les salariés par des robots, car l’utilité se trouverait notamment au niveau des salariés en déplacement ou de ceux voulant faire intervenir des experts lors d’une réunion.

Par ailleurs, si les robots permettent le télétravail et la collaboration d’équipes au sein de plusieurs projets, ceux-ci donnent également la possibilité d’appréhender l’environnement de travail d’une manière nouvelle, autant pour les employés que pour les managers. Concernant ces derniers, il est par exemple question d’apprendre à diriger une équipe dont certains membres ne sont pas présents physiquement en face d’eux.

Céline Chaverot, porte-parole de Majencia qui est spécialisée dans l’aménagement d’espaces professionnels, explique cependant que le risque se situe au niveau de la frontière entre la vie privée et la vie professionnelle, qui pourrait avoir tendance à devenir plus floue. Afin d’éviter les problèmes, l’experte suggère «aux managers de laisser la liberté à leurs salariés de mettre le curseur là où ils le souhaitent».

Depuis quelque temps, les robots Beam d’Awabot permettent à des enfants malades ou ne pouvant pas rester hors de chez eux trop longtemps de pouvoir se « téléporter » dans des endroits comme l’école, par exemple. Diverses actions sont régulièrement menées, comme celle à voir ci-dessous :

Sources : Les ÉchosHumanoides