in

Ce dimanche, un astéroïde de la taille d’un terrain de foot s’est dangereusement approché de notre planète

Crédits : iStock

Alors que le monde vaquait à ses occupations, un astéroïde géant de la taille d’un terrain de football s’est dangereusement approché de notre planète dans la nuit de samedi à dimanche.

Les scientifiques de la NASA ont remarqué l’astéroïde massif depuis un observatoire en Arizona quelques heures seulement avant son survol surprise. L’astéroïde 2018 GE3 filait alors à toute vitesse –  106 000 kilomètres par heure – « rasant » notre planète à environ 192 000 km de distance, soit environ la moitié de la distance moyenne entre la Terre et la Lune. Si de nombreux astéroïdes se rapprochent régulièrement notre planète, 2018 GE3, était lui particulièrement massif : 47 à 100 m de diamètre, selon la NASA. Et personne n’en avait même entendu parler 24 heures plus tôt.

https://twitter.com/marsrader/status/985711894060134406?tfw_site=ScienceAlert&ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.sciencealert.com%2Fgiant-football-field-size-asteroid-surprise-flyby-earth

Selon la NASA, un objet de plus de 25 mètres de diamètre causerait des « dommages locaux autour de la zone d’impact » sur Terre. Pour vous donner une idée, l’astéroïde était environ 3,6 fois plus grand que celui qui a défriché 2 000 kilomètres carrés de forêt sibérienne en 1908. » Si GE3 2018 avait frappé la Terre, il aurait causé des dommages régionaux, et non mondiaux, et aurait pu se désintégrer dans l’atmosphère avant d’atteindre le sol », peut-on lire sur le site SpaceWeather.com.

Pour notre sécurité, l’agence spatiale américaine suit un sous-ensemble d’astéroïdes, dont les trajectoires ont été influencées par la poussée gravitationnelle de nos planètes voisines. Grâce aux relevés infrarouges du ciel comme les missions WISE et NEOWISE de la NASA, nous connaissons environ 1 000 astéroïdes proches de la Terre qui mesurent plus de 1 000 mètres de diamètre. De plus gros calibres donc. En ce qui concerne les plus petits astéroïdes proches de la Terre, ces derniers sont connus pour exister et être recensés sur la base d’une analyse statistique. Ils seraient au nombre de 18 000.

Côté danger, rappelons que l’astéroïde baptisé Bennu a une chance sur 2 700 de toucher la Terre le dimanche 25 septembre 2135. Même si les risques sont minimes, la NASA prévoit la construction d’un vaisseau spatial qui pourrait utiliser des armes nucléaires dans le but d’exploser l’objet spatial actuellement en orbite autour du Soleil. Bennu est large d’environ 492 mètres, et pèse environ 79 milliards de kilos, soit 1664 fois plus que le Titanic.

Source