in ,

Pour la première fois, une voiture autonome a percuté et tué une piétonne

Crédits : Wikimedia Commons / Dllu

Ce malheureux accident est une première : ce lundi, une personne a été tuée dans un accident de la route impliquant une voiture sans chauffeur à Tempe (États-Unis).

Uber Technologies Inc. vient de mettre fin aux essais de ses véhicules autonomes en Amérique du Nord, après qu’une de ses voitures ait heurté et tué une femme à Tempe, en Arizona. L’application de service VTC testait en effet ce dispositif dans de nombreuses villes américaines, notamment à Pittsburgh (Pennsylvanie), San Francisco (Californie) et Toronto (Ontario, Canada). Selon le département de police de Tempe, la femme de 49 ans – Elaine Herzberg – traversait la route à l’extérieur d’un passage pour piétons alors que le véhicule Uber fonctionnait en mode autonome.

« Nos pensées vont à la famille de la victime. Nous coopérons pleinement avec les autorités locales chargées d’enquêter sur l’accident », a déclaré un porte-parole d’Uber. La société a confirmé que la voiture était en mode de conduite autonome quand l’accident est survenu. Notons tout de même qu’un « opérateur » se trouvait sur le siège du conducteur, et que le véhicule ne transportait aucun client. L’accident est survenu dimanche dernier à 22 heures (heure locale). Transportée à l’hôpital, Elaine Herzberg a finalement succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

Rappelons que Uber n’est pas la seule enseigne à tester actuellement ces nouveaux modèles autonomes. Des sociétés comme Alphabet Inc., General Motors Co. et Baidu Inc. investissent également des milliards de dollars pour développer une technologie de véhicule autonome, celle-ci ayant le potentiel de transformer l’industrie automobile. L’accident de Tempe pourrait néanmoins ralentir ces essais et retarder la commercialisation de ces véhicules d’un nouveau genre.

L’Homme est-il finalement prêt à se laisser conduire ? Il y a quelques jours, selon les rapports d’accidents déposés auprès du Département des véhicules automobiles de la Californie (DMV), des Chevrolet Bolt autonomes étaient attaquées par des humains. Elles avaient été frappées à l’aide de divers objets, subissant des dommages mineurs. Parce qu’il se sent menacé, le public semble donc – pour le moment – quelque peu réfractaire à cette automatisation.

Source