in

« N’allez jamais vous coucher en colère », un conseil à ne pas suivre ?

Crédits : iStock

Ce conseil apparemment plein de bon sens a trouvé son détracteur ! En effet, une auteure indique qu’il serait plus judicieux d’aller se coucher sans avoir terminé une dispute, donc en étant en colère, et ce afin de repartir à zéro le lendemain.

Il est souvent conseillé de ne jamais aller se coucher en étant en colère. En effet, nous sommes nombreux à penser que se mettre au lit sans avoir réglé un différent avec son ou sa partenaire est source d’angoisse. Ruminer notre colère pourrait avoir des causes pouvant aller jusqu’à l’insomnie, ou encore le fait de s’endormir et enrager durant notre sommeil.

Cependant, tout le monde n’est pas du même avis. Prenons celui de l’auteure américaine Jaya Saxena ayant publié un article dans le magazine The Cut le 27 février 2018. L’intéressée défend au contraire le fait d’aller se coucher en colère, et estime que l’acharnement dans une dispute peut avoir des conséquences néfastes. Mais aller se coucher peut permettre de repartir à zéro le lendemain. Ainsi, la nuit porterait conseil même si la colère est présente, selon l’auteure.

Par ailleurs, nous pourrions considérer que régler ses différends – même les pires – peut être plus aisé durant la journée plutôt que le soir, un moment durant lequel un manque d’énergie peut se faire sentir. Évidemment, pour que les deux membres du couple appliquent ensemble cette solution, il faudrait que ce même couple soit assez solide, selon Jaya Saxena.

Ceci serait également vrai en amitié et autres relations platoniques. Avez-vous remarqué chez vos amis ou membres de votre famille une sorte de détermination à vouloir régler leurs différends le plus vite possible ? Ainsi, comme au sein d’un couple, les relations familiales et amicales pourraient souffrir d’un tel choix par une augmentation de la colère et de la détresse, ce qui peut éventuellement conduire à l’apparition de paroles – ou actes – trop graves pour être pardonnées.

Sources : The CutSlate