in

Des chercheurs ont cartographié des tubes de lave en vue d’une installation sur la Lune

Crédits : ESA / Capture vidéo via Twitter

Une équipe de chercheurs a récemment cartographié en 3D l’un des plus grands réseaux de grottes sur Terre. Une technique ingénieuse qui pourrait un jour permettre aux chercheurs de cartographier les systèmes de grottes sur la Lune et sur Mars avant de s’y installer.

Nous savons que la Lune et Mars ont un passé géologique. Cela inclut des tubes de lave stables qui sont très similaires à ceux qui existent ici sur Terre. Et à l’avenir, ces tubes pourraient permettre d’établir des avant-postes, et pourquoi pas des colonies. Cependant avant de nous installer, ces emplacements doivent être cartographiés. En ce sens, une équipe de spéléologues, de géologues et d’astronautes de l’ESA a récemment créé la plus grande image 3D d’un tube de lave jamais faite sur Terre. Une technologie qui pourrait un jour permettre aux chercheurs de cartographier les systèmes de grottes sur la Lune et sur Mars.

Bienvenue dans l’archipel espagnol des Canaries, à La cueva de los Verdes, un tube de lave aménagé en attraction touristique et situé dans la commune de Haria au nord de l’île de Lanzarote. L’année dernière, les chercheurs ont ici cartographié ce système de grottes pour en faire une reconstitution en 3 D. Pendant cinq jours en novembre 2017, cette campagne aura mobilisé 50 personnes, quatre agences spatiales et 18 organisations dans cinq lieux différents. Le tube de lave La cueva de los Verdes revêtait une importance particulière : c’est l’un des plus grands complexes de grottes volcaniques du monde, mesurant environ 8 km de longueur. Certaines de ces grottes sont même assez grandes pour accueillir des quartiers résidentiels.

Le balayage qui en résulte couvre une section de 1,3 km du système de cavernes avec une résolution sans précédent de quelques centimètres.

Sur la Lune, de telles structures sont considérées comme un bon endroit pour construire des avant-postes, puisqu’elles sont naturellement protégées des radiations et des micrométéorites. Les tubes de lave ont également une température constante, offrant ainsi une protection contre la météo extrême, et pourraient donner accès à des sources souterraines de glace d’eau.

En tant que telle, l’exploration de tels environnements sur Terre est un bon moyen de former les astronautes à les explorer dans d’autres lieux. Comme ces derniers le savent, cartographier un environnement est la première étape de l’exploration, surtout lorsque vous cherchez un endroit pour établir un camp de base. Et avec le temps, cette information peut être utilisée pour établir des colonies plus permanentes, donnant lieu à une éventuelle colonisation.

Source